L’armée des 12 singes.


affiche poster armée 12 singes monkeys

Réalisation : Terry Gilliam.
Scénario : David Peoples et Janet Peoples.
Production : Charles Roven.
Musique : Paul Buckmaster.
Société de production : Universal Pictures, Atlas Entertainment et Classico.
Distributeur : Universal Pictures.
Date de sortie USA : 5 janvier 1996.
Date de sortie française : 28 février 1996.
Titre original : 12 Monkeys.
Durée : 2h09.
Budget : 29 millions de dollars.
Box-office mondial : 168,8 millions de dollars.
Box-office USA : 57,1 millions de dollars.
Entrées françaises : 2 287 231 entrées.

Résumé.

En 2035, l’humanité a été quasi décimé suite à une pandémie en 1996. James Cole, un prisonnier, est envoyé dans le passé afin de trouver l’origine du virus.



Casting.

James Cole : Bruce Willis (VF : Patrick Poivey).
José : Jon Seda (VF : Éric Herson-Macarel).
Kathryn Railly : Madeleine Stowe (VF : Élisabeth Wiener).
Franki : Joey Perillo (VF : Yves Beneyton).
Jeffrey Goines : Brad Pitt (VF : Emmanuel Karsen).
Leland Goines : Christopher Plummer (VF : Bernard Dhéran).



Affiches.

Images.

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

L’armée des 12 singes est librement inspiré du court-métrage La Jetée de Chris Marker en 1962.

Nick Nolte, Robert de Niro et Sylvester Stallone ont été envisagés pour le rôle de James Cole ; Jeff Bridges et Johnny Depp pôur celui de Jeffrey Goines.

image armée 12 singes monkeys

Brad Pitt a passé plusieurs semaines dans un service psychiatrique pour s’inspirer pour son rôle.

Le tournage s’est déroulé du 8 février au 6 mai 1995 en Pennsylvanie.

Notre critique de L’armée des 12 singes.

Retourner dans le passé pour sauver l’humanité, idée peu originale.

image armée 12 singes monkeys
image armée 12 singes monkeys

Dur effectivement d’être pleinement captivé par l’intrigue qui ne semble pas trop savoir où aller. Il y avait pourtant un bon potentiel avec cette idée de sauver l’humanité en découvrant l’origine du virus. Pourtant, il n’y a rien qui est clairement approfondi. Que ce soit sur le traitement animal, la recherche génétique, la confrontation des époques, l’impact des choix qui peut changer le futur… On reste trop en surface pour que ça marque les esprits. L’enquête pour retrouver cette « armée » tourne en rond et tout le mystère n’est guère probant. Vient alors la seconde lecture du film : la folie. On doute par moment si ce qu’on voit la réalité ou bien on est dans la tête du héros. Ce flou est au contraire très bien géré et c’est malheureusement là le seul intérêt du métrage. Le scénario n’offre non plus aucune émotion car il n’y a pas de scènes marquantes.



Cole est donc le « héros » malgré lui. Il oscille entre raison et folie, comme si le voyage dans le temps l’affectait. Pour autant, on ne s’attache pas du tout à lui à cause de son manque de personnalité. Passif trouble pas exploité, comportement étrange… C’est plus sa psychiatre qui est plus travaillée. Doutant au début, elle se rend à l’évidence et tente de l’aider même si elle a du mal à faire face à tout car la situation la dépasse. En revanche, la grande performance revient à Brad Pitt. Son personnage a clairement un problème psychologique qui le rend instable et exubérant. Il est impulsif et même inquiétant.

image armée 12 singes monkeys
image armée 12 singes monkeys

Alors oui, le début du film offre une réalisation réfléchie pour nous plonger dans l’asile avec des gros plans et des cadrages bancals. Puis par la suite, on part finalement vers quelque chose de plus classique et c’est dommage de ne pas avoir appuyé davantage vu le voyage dans le temps. Concernant les séquences dans le futur, la technologie est plutôt rétrofuturiste mais ça ne parvient pas à vraiment nous immerger dans une époque si lointaine. Le film souffre aussi de quelques longueurs. Même la bande originale ne parvient pas à insuffler plus de vie avec des mélodies peu porteuses.

L’armée des 12 singes avait un bon potentiel mais se perd en route et en devient ennuyeux à ne pas vraiment avancer.

La note de Fabien


Réalisation : Terry Gilliam.Scénario : David Peoples et Janet Peoples.Production : Charles Roven.Musique : Paul Buckmaster.Société de production : Universal Pictures, Atlas Entertainment et Classico.Distributeur : Universal Pictures.Date de sortie USA : 5 janvier 1996.Date de sortie française : 28 février 1996.Titre original : 12...L'armée des 12 singes.