Une larme à verser – Paroles de la chanson – Les noces funèbres.


bande originale soundtrack ost score noces funebres corpse bride

Fiche technique.

Musique : Danny Elfman.
Label : Warner Bros. Records.
Sortie : 20 septembre 2005.
Film : Les noces funèbres.

Achats.



Une larme à verser.

Quoi que puisse avoir cette morveuse.
Tu en as deux fois plus.
Elle ne peut rivaliser avec ton beau sourire.
Mais son cœur bat.

Surestimé à vrai dire.
Sans intérêt.
Sans façon.
S’il pouvait te voir comme nous te voyons.

Ce n’est pas à cette idiote.
Qu’il a offert cette alliance.
Elle est aussi nulle au piano.
Qu’en chant ou en danse.
Elle t’arrive pas à la cheville.

Mais cette fille respire.
Broutilles.
Sans importance.
Sans intérêt.
Sans façon.
Il suffirait qu’il voit.
Que tu as tout pour toi.
Il faudrait qu’il te voit comme nous te voyons.



Si je touche la flamme d’une bougie.
Je ne me fais pas mal.
On peut même me poignarder.
Ça m’est égal.

Oui mais savoir que son cœur bat.
Que je suis morte et pas elle.
Ne m’empêche pas de souffrir.
Ne dites pas que je délire.
Car je sens poindre en moi des larmes nouvelles.

Le seul petit avantage.
De cette créature volage.
C’est qu’elle est vivante.
Sans importance.
Sans façon.
Comme tout le monde le sait.
Cela ne peut durer qu’un temps.
Et l’on en guéri le jour où l’on part les pieds devant.

Et vlan.
Sans importance.
Sans intérêt.
C’est zéro.
Il faudrait qu’il te voit comme nous deux on te voit.
Et il saurait que tu es celle qu’il lui faut.

Si je touche la flamme d’une bougie.
Je ne me fais pas mal.
Qu’il gèle ou qu’il fasse soleil.
Ça m’est égal.
Mais pourtant j’ai le cœur brisé.
Et le fait qu’il soit arrêté.
Ne m’empêche pas de souffrir.
Ne dites pas que je délire.
Je suis morte et pas elle.
Mais je sens poindre en moi des larmes nouvelles.

Tears to shed.

Interprétée par Enn Reitel, Jane Horrocks et Helena Bonham Carter.

(Maggot)
What does that whispy little brat have that you don’t have double ?

(Veuve noire)
She can’t hold a candle to the beauty of your smile.

(Emily)
How about a pulse ?

(Maggot)
Overrated by a mile.

(Veuve noire)
Overbearing.

(Maggot)
Overblown.

(Maggot et Veuve noire)
If he only knew the you that we know.

(Veuve noire)
And that silly little creature isn’t wearing his ring.

(Maggot)
And she doesn’t play piano.

(Maggot et Veuve noire)
Or dance.

(Maggot)
Or sing.

(Maggot et Veuve noire)
No she doesn’t compare.

(Emily)
But she still breathes air.

(Veuve noire)
Who cares ?

(Maggot)
Unimportant.

(Veuve noire)
Overrated.

(Maggot)
Overblown.

(Maggot et Veuve noire)
If only he could see.
How special you can be.
If he only knew the you that we know.

(Emily)
If I touch a burning candle I can feel no pain.
If you cut me with a knife it’s still the same.
And I know her heart is beating.
And I know that I am dead.
Yet the pain here that I feel.
Try and tell me it’s not real.
For it seems that I still have a tear to shed.

(Maggot)
The sure redeeming feature.
From that little creature.
Is that she’s alive.

(Veuve noire)
Overrated.

(Maggot)
Overblown.

(Veuve noire)
Everybody know that’s just a temporary state.
Which is cured very quickly when we meet our fate.

(Maggot)
Who cares ?

(Veuve noire)
Unimportant.

(Maggot)
Overrated.

(Veuve noire)
Overblown.

(Maggot et Veuve noire)
If only he could see.
How special you can be.
If he only knew the you that we know.

(Emily)
If I touch a burning candle I can feel no pain.
In the ice or in the sun it’s all the same.
Yet I feel my heart is aching.
Though it doesn’t beat it’s breaking.
And the pain here that I feel.
Try and tell me it’s not real.
I know that I am dead.
Yet it seems that I still have some tears to shed.