Le royaume de Naya.


affiche poster royaume naya mavka forest song

Réalisation : Oleh Malamuzh et Oleksandra Ruban.
Scénario : Yaroslav Voytseshek.
Production : Anna Yeliseyeva, Iryna Kostiuk, Yehor Olesov.
Musique : Dario Vero.
Société de production : Animagrad Animation Studio ,FILM.UA Group, Ukrainian State Film Agency et United States Agency for International Development.
Distributeur : Kinomania.
Sortie ukrainienne : 2 mars 2023.
Date de sortie USA : Inconnue.
Date de sortie française : 29 mars 2023.
Titre original : Мавка. Лісова пісня.
Titre anglais : Мavka : the forest song.
Durée : 1h39.
Budget : 5 millions de dollars.
Box-office mondial : 16,6 millions de dollars.
Box-office USA : Inconnue.
Entrées françaises : 549 178 entrées.

Résumé.

Lucas a pour mission de trouver une plante en forêt. Il découvre un royaume où réside Naya, la gardienne de la vie éternelle.



Casting.

Naya : Nataliia Denysenko (VF : Audrey d’Hulstère).
Lucas : Artem Pyvovarov (VF : Damien Loqueneux).
Cécilia : Olena Kravets (VF : Maia Baran).
Motus : Inconnu (VF : Philippe Allard).
Vark : Inconnu (VF : Benoît Van Dorslaer).
Frol : Inconnu (VF : Maxime Van Santfoort).
Ondine : Julia Sanina (VF : Séverine Cayron).
Léo : Inconnu (VF : Jean-Michel Vovk).
Eric : Inconnu (VF : Jean-François Rossion).



Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Le royaume de Naya est l’adaptation de la pièce de théâtre « La Chanson de la Forêt » de Lessia Oukraïnka écrite en 1911.

image royaume naya mavka forest song

Notre critique de Le royaume de Naya.

De la féerie, cela permet clairement de se changer les idées.

image royaume naya mavka forest song
image royaume naya mavka forest song

Le scénario n’est pas le plus parfait qui soit tant on a un sentiment de déjà-vu fortement prononcé. Pourtant, on se laisse embarquer par la magie proposée qui est pleine de positivité. En effet, pas de part sombre dans l’intrigue ou d’instant dramatique. Cela pourrait presque être un défaut par moment de rester trop dans l’optimisme et de ne pas avoir de tension ni de danger. Il faut dire que globalement, c’est destiné à un jeune public dont il ne faut pas trop les choquer car même la bataille finale est plutôt calme. On apprécie aussi une certaine originalité dans le sens qu’on découvre le folklore ukrainien avec leur mythologie et leur vision du fantastique. Néanmoins, on le disait, le scénario donne trop d’éléments prévisibles, que ce soit la romance, les intentions de l’antagoniste, les rebondissements… On passe donc un bon moment même s’il ne restera pas dans les mémoires durablement.



Les personnages ne sont pas des mieux construits car ils remplissent toutes les cases trop aisément. Naya est la jeune fille maladroite et peu sûre d’elle qui va partir à l’aventure et devenir plus confiante et puissante. Elle tombe amoureuse de Lucas, l’humain trop gentil, adorable et naïf mais qui se veut très courageux. Face à eux se dressent une femme autoritaire, menteuse et déloyale qui fait tout pour garder la jeunesse éternelle ainsi que d’un accro de la mode extraverti. Les créatures de la forêt ne sont pas tous exploitées. On a le chef qui est la sagesse et l’expérimenté, l’ami tout fou et les méchantes gardiennes qui veulent le pouvoir.

image royaume naya mavka forest song
image royaume naya mavka forest song

On a l’habitude des gros studios d’animation alors il est toujours intéressant d’en découvrir des plus petits. C’est plutôt beau à voir même si ça manque parfois de profondeurs dans les décors ou d’effets de pluies mal gérés. Mais les graphismes sont sympathiques et sont plus proches du cartoon que du photoréalisme. C’est donc enfantin mais ça a son charme. L’animation est correcte et il n’y a rien de bien choquant à part certains mouvements de cheveux qui manquent de naturel ou de rapidité lorsque les personnages courent qu’on a l’impression que c’est au ralenti. Les musiques manquent en revanche d’une part de magie et la bande originale vaut plus le détour par la belle chanson unique du film.

Le royaume de Naya est un film d’animation sympathique avec un bon univers mais rien de bien nouveau dans l’ensemble.

La note de Fabien


Réalisation : Oleh Malamuzh et Oleksandra Ruban.Scénario : Yaroslav Voytseshek.Production : Anna Yeliseyeva, Iryna Kostiuk, Yehor Olesov.Musique : Dario Vero.Société de production : Animagrad Animation Studio ,FILM.UA Group, Ukrainian State Film Agency et United States Agency for International Development.Distributeur : Kinomania.Sortie ukrainienne : 2 mars...Le royaume de Naya.