Sacrées momies.


affiche poster sacrées momies mummies momias

Réalisation : Juan Jesús García Galocha.
Scénario : Javier López Barreira, Jordi Gasull.
Production : Jordi Gasull, Toni Novella, Marc Sabé et Pedro Solís García.
Musique : Fernando Velazquez.
Société de production : Warner Bros. Entertainment España, 4 Cats Pictures, Anangu Grup, Moomios Movie AIE, Atresmedia Cine, Movistar+ et Televisió de Catalunya.
Distributeur : Warner Bros. Pictures.
Sortie espagnole : 24 février 2023.
Date de sortie USA : 24 février 2023.
Date de sortie française : 8 février 2023.
Titre américain : Mummies.
Titre original : Momias.
Durée : 1h29.
Budget : 12 millions de dollars.
Box-office mondial : 54,3 millions de dollars.
Box-office USA : 4,2 millions de dollars.
Entrées françaises : 840 691 entrées.

Résumé.

La princesse Nefer est obligée de se marier avec Thut, un pilote de char. Aucun ne veut épouser l’autre mais les conséquences seraient lourdes. La bague de fiançailles est trouvée par un archéologue via un portail magique. Nefer, Thut et son frère Sekhem doivent se rendre dans le monde des vivants pour la retrouver.



Casting.

Thut : Óscar Barberán (VF : Anthony Audoux).
Nefer : Ana Esther Alborg (au chant : Karina Pasian) (VF : Lou Jean).
Sekhem : Jaume Solà (VF : Inconnue).
Lord Sylvester Carnaby : Luis Reina (VF : Inconnue).
Madame Carnaby : María Luisa Solá (VF : Anne Plumet).
Pharaon : Juan Carlos Gustems (VF : François-Éric Gendron).
Ed : José Luis Mediavilla (VF : Baptiste Marc).
Danny et Dennys : José Javier Serrano et Aleix Estadella (VF : Inconnue).



Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

À venir.

image sacrées momies mummies momias

Notre critique de Sacrées momies.

Une idée intéressant même si pas bien novatrice mais tant qu’on a de quoi se divertir…

image sacrées momies mummies momias
image sacrées momies mummies momias

Bien que sympathique dans son ensemble, ce n’est pas le genre d’histoire qui va fortement marquer les esprits. On a clairement trois actes dans le film. Le premier se déroule dans le royaume des momies. Il se veut amusant à voir et dénonce les mariages forcés, l’émancipation de la femme et les rêves de chacun. Puis on bascule dans le second acte se situant à Londres. On entre un peu plus dans l’action et les situations loufoques. L’humour est au rendez-vous. Pour autant, le scénario peine à offrir quelque chose de nouveau et se contente de gags bien classiques ainsi que de péripéties qu’on a déjà vu plusieurs fois auparavant. Les enfants seront sans doute satisfaits mais les adultes y trouveront un simple divertissement peu captivant. Quant au troisième, on vous laissera découvrir mais forcément, l’intrigue romantique va devoir avoir un dénouement.



Thut est une ancienne star de pilote de chars et il en joue. Néanmoins, il a subit un traumatisme et ne se veut plus aussi courageux qu’avant. Dommage que ce ne soit pas mieux exploité dans l’intrigue. Il a aussi peur de s’engager avec quelqu’un pour une vie éternelle. Forcément, cela va évoluer au contact de Nefer. Cette dernière est opposé au mariage et veut encore moins épouser de force un pilote. Là aussi, son tempérament va changer et son regard ne sera plus le même. Elle rêve de devenir chanteuse et c’est la vie londonienne qui va lui offrir. Elle se retrouve alors tiraillée entre sa passion et son devoir. Le troisième membre du groupe, le frère de Thut, est un petit garçon débrouillard et toujours enthousiaste mais il n’a pas grande utilité dans l’intrigue, de même que son crocodile de compagnie qui est plus là pour donner la touche mignonne. Quant à l’antagoniste, c’est un cliché d’égocentrisme qui veut la gloire, encadré par deux sbires maladroits et très bêtes.

image sacrées momies mummies momias
image sacrées momies mummies momias

Très bon point sur la direction artistique du métrage. Les visuels sont beaux avec un esprit cartoon qui donne beaucoup de charme. Le royaume des momies est vraiment prenant à voir, dépaysant et avec beaucoup de « modernités » pour décrire un lieu d’immortalité avec la culture égyptienne. Le monde des vivants est plutôt l’opposé, contrastant fortement avec le grisâtre caricatural londonien. La réalisation est correcte mais n’arrive pas à donner suffisamment d’émotions. Comme souvent avec les films d’animation, on a droit à des chansons par les personnages. Elles sont agréables mais ne sont pas suffisamment percutantes. En revanche, celles qui sont plus « illustratives » insufflent l’émotion dont on avait bien besoin.

Sacrées momies est un film d’animation agréable à voir mais qui manque de plus d’impact pour se démarquer du lot malgré son concept original.

La note de Fabien


Réalisation : Juan Jesús García Galocha.Scénario : Javier López Barreira, Jordi Gasull.Production : Jordi Gasull, Toni Novella, Marc Sabé et Pedro Solís García.Musique : Fernando Velazquez.Société de production : Warner Bros. Entertainment España, 4 Cats Pictures, Anangu Grup, Moomios Movie AIE, Atresmedia Cine, Movistar+ et...Sacrées momies.