Zack Snyder’s Justice League.


affiche poster zack snyder justice league

Réalisation : Zack Snyder.
Scénario : Chris Terrio.
Production : Charles Roven et Deborah Snyder.
Musique : « Junkie XL » Tom Holkenborg.
Société de production : Warner Bros., Atlas Entertainment, DC Entertainment, HBO Max, RatPac-Dune Entertainment, The Stone Quarry et Warner Max.
Distributeur : HBO Max.
Date de sortie USA : 18 mars 2021 (HBO Max).
Date de sortie française : 18 mars 2021 (VOD).
Titre original : Zack Snyder’s Justice League.
Durée : 4h02.
Budget : 370 millions de dollars.

Résumé.

Le monde est menacé par Steppenwolf qui convoite trois artefacts pour dominer la planète. Bruce Wayne et Diana montent une équipe afin de la préserver et ils font appel à Cyborg, Aquaman, Flash et Superman qu’ils veulent ressusciter.

Casting.

Bruce Wayne / Batman : Ben Affleck (VF : Boris Rehlinger).
Diana Prince / Wonder Woman : Gal Gadot (VF : Ingrid Donnadieu).
Clark Kent / Kal-El / Superman : Henry Cavill (VF : Adrien Antoine).
Victor Stone / Cyborg : Ray Fisher (VF : Mexianu Medenou).
Arthur Curry / Aquaman : Jason Momoa (VF : Xavier Fagnon).
Barry Allen / Flash : Ezra Miller (VF : Gauthier Battoue).
Lois Lane : Amy Adams (VF : Caroline Victoria).
Steppenwolf : Ciarán Hinds (VF : Féodor Atkine).
Alfred Pennyworth : Jeremy Irons (VF : Edgar Givry).
Martha Kent : Diane Lane (VF : Hélène Chanson).
Reine Hippolyte : Connie Nielsen (VF : Marjorie Frantz).
James Gordon : J. K. Simmons (VF : Jean Barney).
Silas Stone : Joe Morton (VF : Thierry Desroses).
Mera : Amber Heard (VF : Chloé Berthier).
Iris West : Kiersey Clemons (VF : Inconnue).
Henry Allen : Billy Crudup (VF : Fabrice Josso).
Général Calvin Swanwick / J’onn J’onzz : Harry Lennix (VF : Daniel Njo Lobé).
Lex Luthor : Jesse Eisenberg (VF : Donald Reignoux).
Nuidis Vulko : Willem Dafoe (VF : Éric Herson-Macarel).
Ryan Choi / Atom : Zheng Kai (VF : Inconnue).
Elinore Stone : Karen Bryson (VF : Inconnue).
Joker : Jared Leto (VF : Paolo Domingo).
Uxas / Darkseid : Ray Porter (VF : Inconnue).
Slade Wilson / Deathstroke : Joe Manganiello (VF : Arnaud Arbessier).
DeSaad : Peter Guinness (VF : Philippe Duclos).
Doomsday : Robin Atkin Downes (VF : Inconnue).

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Zack Snyder’s Justice League est la version longue de Justice League sorti en 2017. Ce dernier était réalisé par Zack Snyder mais suite au décès de sa fille durant le tournage, le poste de réalisateur est confié à Josh Whedon qui doit terminer la production.

image zack snyder justice league

Deux ans après la sortie du film Justice League, un mouvement sur les réseaux sociaux, de la part des fans mais aussi du casting du film, pousse les studios à accepter de sortir la version telle qu’elle a été pensée par Zack Snyder. Ce dernier retravaille le film et le sort pour montrer la vision qu’il avait à l’origine. En plus de doubler la durée et de modifier le montage, il modifie plusieurs effets visuels ainsi que la colorimétrie. Contre toute attente, les studios lui débloquent du budget et l’autorisent à tourner de nouvelles scènes qui sont tournées en 2020. Une nouvelle bande originale est également composée.

Cette version de Justice League devait être le début d’une trilogie pour Snyder.

Une version en noire et blanc du film est sortie en 2021 sous le titre Zack Snyder’s Justice League : Justice is Gray.

Notre critique de Zack Snyder’s Justice League.

Il est rare qu’un studio de cinéma cède à ce point à la pression des fans mais dans un sens, c’est aussi justice rendue pour la vision d’un réalisateur. Cette critique va donc viser cette nouvelle approche.

image zack snyder justice league
image zack snyder justice league

Bien évidemment, on retrouve l’histoire de la version cinéma donc on ne reviendra pas dessus. L’intrigue est un peu classique dans la réunion de héros contre une menace mondiale donc qu’est-ce qui justifie le doublement de la durée du film ? Et bien… son approfondissement. Alors non, il n’y a pas forcément de messages qui vont être véhiculés alors que c’était une marque de fabrique du DCEU jusque là même si on a un peu plus de recherche sur ce qu’est être un héros. Mais ce qui va grandement changer est qu’on va avoir un scénario beaucoup moins décousu, moins expéditif. Ici, tout est posé et on a le temps de comprendre la personnalité des personnages mais aussi leur passé. Néanmoins, cela fait parfois un peu trop forcé dans le sens qu’à défaut d’avoir fait des films solos de chacun avant de faire la réunion à la Avengers de Marvel, il faut nous présenter trois nouveaux héros. Le dernier acte se veut aussi le plus modifié par rapport à la version cinématographique, permettant d’avoir son lot de surprises. Et si vous avez peur d’un film qui fait quatre heures, soyez rassurés tant ça passe aisément bien. On ne voit pas le temps passer car le scénario ne cesse de rebondir. De plus, vu qu’il est plus long, l’humour, toujours présent par petites touches malheureusement, se trouve mieux dilué et c’est déjà plus acceptable.

On le disait, trois nouveaux protagonistes entrent officiellement en jeu. Contrairement à la version cinéma, on en apprend davantage sur eux en particulier sur Cyborg qui semblait n’être qu’un figurant précédemment. Ici, il a bien plus de charisme, on découvre vraiment ses capacités et il est l’égal des autres membres de l’équipe. Flash a aussi droit à plus de séquences qui montrent ses pouvoirs de vitesse. Cela permet aussi de préparer un peu le futur avec la « rencontre » avec Iris West. Aquaman n’a pas trop bougé, de même que Batman et Wonder Woman. Concernant Superman, il obtient plus de présence dans le film et ça permet de voir comment il se prépare à son retour, tiraillé entre sa vie de héros mais aussi de celui d’homme amoureux et d’une vie plus tranquille. L’antagoniste a un chef et on voit ainsi une machination plus grande et ça apporte un peu plus de danger dans le film. Dommage que dans les autres nouveaux, J’onn J’onzz ne soit pas mieux exploité car il semble là pour le fan service et les novices ne comprendront pas qui il est.

image zack snyder justice league
image zack snyder justice league

Maintenant que le réalisateur attitré peut travailler sur son œuvre, on voit enfin ce qui nous a manqué. La première chose qui va frapper : son format. Et oui, pas le format panoramique habituel mais bien un format carré. Tout se veut ainsi plus centrer pour focaliser notre attention. De même, on retrouve bien son style graphique avec des teintes plus sombres et moins de couleurs, ce qui permet d’assurer une continuité avec les films précédents. Comme à son habitude, on a droit à plusieurs ralentis suffisamment bien maîtrisés pour que ça apporte quelque chose. Enfin, on a droit enfin à de vrais plans iconiques qui en font de parfaits fonds d’écran. Il y a aussi plusieurs modifications visuelles dont l’antagoniste qui a droit à une toute autre apparence plus menaçant ainsi que le costume noir de Superman. Forcément, avec un film de quatre heures, cela va demander bien plus d’effets visuels. Globalement, ça passe mais on notera quand même plusieurs plans perfectibles. Autre changement notable : la bande originale. Nouvelle partition qui se veut plus percutante même si certaines mélodies se veulent un peu trop en décalage en se voulant trop électronique.

Zack Snyder’s Justice League est un film à la hauteur des attentes qui aurait clairement mérité sa place au cinéma pour du grand spectacle.

La note de Fabien


Réalisation : Zack Snyder.Scénario : Chris Terrio.Production : Charles Roven et Deborah Snyder.Musique : "Junkie XL" Tom Holkenborg. Société de production : Warner Bros., Atlas Entertainment, DC Entertainment, HBO Max, RatPac-Dune Entertainment, The Stone Quarry et Warner Max.Distributeur : HBO Max.Date de sortie USA :...Zack Snyder's Justice League.