Justice League.


affiche poster justice league

Réalisation : Zack Snyder et Joss Whedon.
Scénario : Chris Terrio et Joss Whedon.
Production : Charles Roven, Deborah Snyder, Geoff Johns et Jon Berg.
Musique : Danny Elfman.
Société de production : Warner Bros., RatPac Entertainment, DC Entertainment, Atlas Entertainment, Cruel & Unusual Films, Canadian Film or Video Production Tax Credit, Lensbern Productions et Syncopy.
Distributeur : Warner Bros..
Première mondiale : 13 novembre 2017 (Los Angeles).
Date de sortie USA : 17 novembre 2017.
Date de sortie française : 15 novembre 2017.
Titre original : Justice League.
Durée : 2h00.
Budget : 300 millions de dollars.
Box-office mondial : 661,3 millions de dollars.
Box-office USA : 229 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 724 136 entrées.

Résumé.

Alors qu’une entité menace d’anéantir la Terre, Bruce Wayne décide de monter une équipe pour la sauver, constituée de Wonder Woman, Flash, Cyborg, Aquaman et Superman.

Casting.

Bruce Wayne / Batman : Ben Affleck (VF : Boris Rehlinger).
Diana Prince / Wonder Woman : Gal Gadot (VF : Ingrid Donnadieu).
Clark Kent / Kal-El / Superman : Henry Cavill (VF : Adrien Antoine).
Victor Stone / Cyborg : Ray Fisher (VF : Mexianu Medenou).
Arthur Curry / Aquaman : Jason Momoa (VF : Xavier Fagnon).
Barry Allen / Flash : Ezra Miller (VF : Gauthier Battoue).
Lois Lane : Amy Adams (VF : Caroline Victoria).
Alfred Pennyworth : Jeremy Irons (VF : Bernard Tiphaine).
Martha Kent : Diane Lane (VF : Hélène Chanson).
Reine Hippolyte : Connie Nielsen (VF : Marjorie Frantz).
James Gordon : J. K. Simmons (VF : Jean Barney).
Steppenwolf : Ciarán Hinds (VF : Féodor Atkine).
Silas Stone : Joe Morton (VF : Thierry Desroses).
Mera : Amber Heard (VF : Chloé Berthier).

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Justice League est un regroupement de plusieurs super-héros de DC Comics.

Le projet débute en 2007 et a pour titre Justice League: Mortal avant d’être finalement annulé.

Zack Snyder était en cours de tournage du film lorsque sa fille est décédée. Il se retira et laisse la main à Josh Whedon pour continuer la production du métrage.

image justice league

Il était prévu que ce film soit en deux parties mais le concept fut abandonné.

Le film connut des « reshoot » durant deux mois. Pour ces nouvelles scènes, l’une d’elle mettant en scène Superman. Sauf que son acteur, Henry Cavill, était déjà en tournage de Mission Impossible : Fallout. Son contrat avec la Paramount l’obligeait à garder sa moustache. Elle fut retirée numériquement.

Le tournage s’est déroulé du 11 avril au 14 octobre 2016 en Islande, Grèce, Angleterre et Californie.

Notre critique de Justice League.

Alors que Marvel nous a offert les Avengers, réunissant les super-héros iconiques, DC fait la même chose avec ce film très attendu malgré une production très chaotique.

image justice league
image justice league

En effet, voir une équipe de super-héros travailler ensemble, c’est toujours très vendeur. Surtout si le scénario tient la route et… on va dire que c’est un peu bancal. Un grand méchant qui veut conquérir le monde, ce n’est pas très original mais ça peut être compenser par une histoire qui offre suffisamment de péripéties prenantes. Malheureusement, on est plutôt loin des précédents films du DCEU mettant en scène Batman, Wonder Woman et Superman. Il y a une ambiance bien plus légère ici, plus humoristique même par moment et des dialogues pas bien profonds, flirtant parfois avec le grotesque. Alors on pouvait se dire qu’il y aurait des messages à travers le film, sur la solidarité, le travail en équipe, le fait de se racheter, l’espoir… des thématiques porteuses comme auparavant. Il n’en est rien et on est donc vraiment face à un film d’action classique sans grands enjeux. Tout va même trop vite qu’on n’a pas le temps de vraiment apprécier l’enchainement des séquences ce qui, par conséquent, ne donne pas beaucoup de place à l’émotion. On ressort donc déçu par une mauvaise gestion du concept.

Allez, consolons-nous avec la fameuse équipe. On retrouve ceux qu’on connait déjà à commencer par Batman. Personnage plutôt sombre jusqu’ici dans sa personnalité, le voilà ici presque dénaturé. En effet, il se veut plus drôle et ses phases de doute sonnent faux. Il y a quelque chose qui ne le rend plus crédible ni menaçant. Heureusement, Wonder Woman compense et même si elle n’a pas la même sensibilité que dans son propre film, elle reste la plus mâture et la plus posée. Elle a l’âme de leader et ça fait plaisir à voir. Superman est aussi de la partie mais si vous espériez en profiter pleinement, c’est raté. Il apparait quasiment qu’à la moitié du film et ne se montre pleinement que pour le combat final. Pas de quoi lui offrir quelque chose de neuf. Côté nouveau, on découvre enfin Aquaman. Une force brut avec un certain charisme de chef et de bonnes aptitudes au combat. Puis on a Flash, la force rapide avec une mentalité un peu enfantine et maladroite sauf que c’est mal amené ici et on a l’impression qu’il sert juste pour être le comique de service. Quant à Cyborg, tout va trop vite sur lui pour qu’on découvre pleinement ce personnage qui avait un potentiel important en étant à la fois humain et machine. Pour le grand méchant, rien de bien exceptionnel tant la quête de la domination est du déjà-vu que ça ne nous fait ni chaud ni froid.

image justice league
image justice league

Un tournage qui se veut bouleversé par un changement de réalisateur en cours de route, un remaniement, des décisions des studios, plein de modifications… et bien ça se ressent à l’écran. Déjà car esthétiquement, c’est plutôt plat. Il n’y a plus d’approches fortes comme ce fut le cas auparavant (sur au moins trois des films du DCEU) et on a un sentiment d’un film lambda sans âme. Mais ce qui va le plus frapper, mis à part une plus forte luminosité et plein de couleurs, est l’avalanche d’effets visuels… qui sont pour la plupart du temps assez laids. Trop de numérique tue toute l’immersion et c’est surtout très grossier et sans vie, presque un jeu vidéo d’un ancien temps. Concernant la bande originale, Danny Elfman n’arrive pas à insuffler suffisamment d’aspect épique et il a le tort d’utiliser les anciens thèmes musicaux de Batman et Superman, qui ne sont pas ceux vus à l’écran et ça fait trop du fan service inutile (pourquoi entendre la musique de Batman de Tim Burton ?).

Justice League avait toutes les cartes en main pour faire un film d’envergure mais au final, il se rétame en décevant sur tous les aspects.

La note de Fabien


Réalisation : Zack Snyder et Joss Whedon.Scénario : Chris Terrio et Joss Whedon.Production : Charles Roven, Deborah Snyder, Geoff Johns et Jon Berg.Musique : Danny Elfman.Société de production : Warner Bros., RatPac Entertainment, DC Entertainment, Atlas Entertainment, Cruel & Unusual Films, Canadian Film or Video...Justice League.