Blue & Compagnie.


affiche poster blue compagnie if

Réalisation : John Krasinski.
Scénario : John Krasinski.
Production : Andrew Form, John Krasinski, Ryan Reynolds et Allyson Seeger.
Musique : Michael Giacchino.
Société de production : Paramount Pictures, Maximum Effort, Platinum Dunes et Sunday Night.
Distributeur : Paramount Pictures.
Date de sortie USA : 17 mai 2024.
Date de sortie française : 8 mai 2024.
Titre original : If.
Durée : 1h44.
Budget : Inconnu.
Box-office mondial : Inconnue.
Box-office USA : Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Bea est une jeune fille qui découvre qu’elle peut voir les amis imaginaires des gens. Elle va se faire guider par Cal, son voisin adulte qui a toujours eu ce don.



Casting.

Cal : Ryan Reynolds (VF : : Pierre Tessier).
Bea : Cailey Fleming (VF : Coralie Thuilier).
Blue : Steve Carell (VF : José Garcia).
Blossom : Phoebe Waller-Bridge (VF : Mylène Farmer).
Benjamin : Alan Kim (VF : Noé Chabbat).
La licorne : Emily Blunt (VF : Marina Foïs).
Ice : Bradley Cooper (VF : Clément Rémiens).
Lewis : Louis Gossett Jr. (VF : Rody Benghezala).
Sunny : Matt Damon (VF : Damien Boisseau).
Ally : Maya Rudolph (VF : Dorothée Pousséo).
SDog : Sam Rockwell (VF : Inconnue).

Achats.

À venir.



Affiches.

Images.

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Le projet débute en 2019 sous le titre Imaginary Friends.

image blue compagnie if

Le film devait initialement sortir le 17 novembre 2023.

Notre critique de Blue & Compagnie.

Un concept assez original de mettre les amis imaginaires au cœur d’un film.

image blue compagnie if
image blue compagnie if

Le scénario a effectivement ce mérite de tenter quelque chose de nouveau (ou tout du moins de rare) et globalement, c’est plutôt plaisant tant le potentiel semble immense. Le film déborde donc de bons sentiments, de bonnes valeurs, tout pour plaire à un très jeune public. On reçoit de bonnes ondes de positivités pour dessiner un sourire sur son visage. L’intrigue insiste ainsi sur le besoin de développer un imaginaire, de se créer un monde et des personnages. Il est surtout amusant de voir que les amis imaginaires justement se sentent délaissés une fois que les enfants grandissent. Pour autant, le scénario met quand même beaucoup de temps pour poser les bases et l’histoire a du mal à décoller. C’est au moment où on semble rentrer dans le vif du sujet qu’on arrive déjà à la fin du métrage alors qu’on avait droit à quelques surprises assez intéressantes. On aurait aimé quelques petites touches dramatiques plus appuyées car il y en a… qui auraient pu créer davantage d’impact émotionnel si ça avait été distillé tout du long. Cela donne l’impression d’un déséquilibre étrange. Surtout avec un final très surprenant qui n’était pas prévisible du tout.



Bea est la petite fille qui va voir les amis imaginaires. Elle garde la tête sur les épaules et n’est donc pas insupportable. Elle accepte ce monde surprenant et décide de les aider. Elle plonge directement dans cet univers pour oublier le décès de sa mère qui… n’aura pas vraiment d’impact sur elle. En revanche, elle fait tout pour aider les créatures nées de l’esprit à se sentir mieux. Peut être qu’au fond elle sait ce qu’un manque peut créer. Elle sera aidée par Cal qui lui les voit depuis toujours. La raison ? Et bien on ne le saura pas. Dommage encore car il y avait là quelque chose à approfondir que cet adulte ait toujours cet âme d’enfant. Concernant ces fameux amis imaginaires, les « AI », Blue est celui qui est le plus mis en avant et il a tout pour satisfaire les enfants avec sa bonne bouille de grosse peluche maladroite et adorable. Sauf que finalement, il n’a pas de quoi être considéré comme personnage principal. C’est plutôt Blossom qui vaut le détour avec son design et sa personnalité. Mention spéciale pour la jeune actrice qui s’en sort parfaitement là où Ryan Reynolds, bien que bon, fait juste du Ryan Reynolds.

image blue compagnie if
image blue compagnie if

Côté réalisation, le tout est bien classique et n’offre pas grand chose de bien marquant. On va donc se concentrer sur la qualité des effets visuels qui sont vraiment à la hauteur. C’est plus lors des interactions humains/AI que c’est un peu plus chaotique, ce qui explique sans doute qu’elles sont rares à l’écran. Si Blue est amusant, Blossom a droit à un design qui rappelle la vieille époque avec son aspect noir et blanc proche de Betty Boop. La bande originale est assez bonne avec ses mélodies entraînantes propre à un film d’enfant mais se veut bien plus belle lors des scènes plus sérieuses.

Blue & Compagnie est original et sympathique mais pas de quoi devenir incontournable. Divertissant pour passer le temps.

La note de Fabien


Réalisation : John Krasinski.Scénario : John Krasinski.Production : Andrew Form, John Krasinski, Ryan Reynolds et Allyson Seeger.Musique : Michael Giacchino.Société de production : Paramount Pictures, Maximum Effort, Platinum Dunes et Sunday Night.Distributeur : Paramount Pictures.Date de sortie USA : 17 mai 2024.Date de sortie française...Blue & Compagnie.