Elysium.


affiche poster elysium

Réalisation : Neill Blomkamp.
Scénario : Neill Blomkamp.
Production : Neill Blomkamp, Bill Block et Simon Kinberg.
Musique : Ryan Amon.
Société de production : TriStar Pictures, Media Rights Capital, QED International, Alpha Core, Simon Kinberg Productions, Genre Films et Sony Pictures Entertainment.
Distributeur : Sony Pictures Entertainment.
Date de sortie USA : 9 août 2013.
Date de sortie française : 14 août 2013.
Titre original : Elysium.
Durée : 1h49.
Budget : 100 millions de dollars.
Box-office mondial : 286,1 millions de dollars.
Box-office USA : 93 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 517 597 entrées.

Résumé.

Au XXIIe siècle, l’humanité est divisée en deux groupes : la classe pauvre et ouvrière sur Terre devenue délabrée ; la classe riche dans la station orbitale Elysium. Max est irradié au tarvail. Il cherche un moyen de rejoindre la station pour être sauvé mais le temps joue contre lui.

Casting.

Max Da Costa : Matt Damon (VF : Damien Boisseau).
Jessica Delacourt : Jodie Foster (VF : Hélène Babu).
Kruger : Sharlto Copley (VF : Dominique Collignon-Maurin).
John Carlyle : William Fichtner (VF : Dominique Guillo).
Frey : Alice Braga (VF : Daniela Labbé Cabrera).
Julio : Diego Luna (VF : Benjamin Penamaria).
Drake : Brandon Auret (VF : Loïc Houdré).

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Matt Damon a effectué quatre heures de sport quotidiennement afin de se préparer au rôle.

Diego Luna (Julio) a rejoint le film sans même lire le scénario. Il voulait juste travailler avec le réalisateur Neill Blomkamp.

image elysium

Le tournage s’est déroulé du 25 juillet au 30 septembre 2011 au Canada et au Mexique.

Notre critique de Elysium.

La science-fiction permet souvent de dépeindre notre futur, ça semble le cas ici.

image elysium
image elysium

Effectivement, dur de ne pas y faire des parallèles sur certains aspects. Tout d’abord la différence de traitement entre les classes. Le milieu populaire souffre de la pauvreté, de la misère environnementale et surtout se veut ouvrière car c’est le seul moyen de survivre. De l’autre, il y a la classe aisée, les corporations, l’opulence et la santé dans un lieu « paradisiaque » mais dans l’espace, seul territoire salutaire. Il y a bien évidemment une forte dénonciation sur les puissants qui survivent au détriment des plus faibles qui leur fournissent toutes les infrastructures nécessaires. Tout est faite de manière subtile car ce n’est pas le propos initial fortement prononcé. Même constat sur le sujet de l’immigration même si ça se résume à une unique séquence.

En parallèle à ça, il y a aussi la suprématie technologique. On commence avec l’autorité où les têtes pensantes sont certes humaines mais le maintien de l’ordre est assurée par des robots, plus résistants et plus combattifs. La santé aussi occupe un pan important du film. Le héros est mourant de même que la petite fille. Chacun peut survivre grâce à la station mais il faut pour cela y accéder. Là encore, il faut les moyens et ça montre bien que l’accès aux soins n’est pas identique pour tout le monde. Grâce à la forte technologie, il est possible aussi pour certains de dominer les autres. Globalement, le scénario est plutôt bon même s’il ne propose rien de bien neuf. On regrette un manque d’enjeux plus conséquents et une absence générale d’émotions alors qu’il y avait matière à faire.

image elysium
image elysium

Peu de personnages au programme mais ce n’est pas pour autant que leur développement soit poussé. Max est un ouvrier qui lutte tant bien que mal pour tenir le coup. Lorsqu’il est mourant, il va dépasser ses propres limites et ça montrera son instinct de survie. Il va dans un sens servir de symbole à une lutte pour changer les choses mais contrairement à ce qu’on pourrait attendre, il ne devient pas leader d’une révolution. En effet, il est égoïste mais on le comprend, il veut vivre. Il fait tout ça pour lui-même même si on se doute que ça va donner des conséquences sur tout le monde. Frey est une maman qui veut que sa fille mourante soit soignée aussi mais elle ne sert pas à grand chose dans l’intrigue, à part être l’amie d’enfance du héros. Du côté de la station, Jessica est la secrétaire à la Défense. Elle assure la protection d’Elysium mais se veut surtout très autoritaire car elle cherche à gagner encore plus en responsabilité pour le contrôle absolu. Enfin, on termine avec Kruger, une sorte d’assassin bionique qui frappe et ne réfléchit pas beaucoup. Un peu trop cliché.

Il est intéressant de voir qu’un film de science-fiction avec un budget loin des standards offre une telle qualité visuelle. Tout est propre, convaincant et les effets spéciaux servent réellement l’intrigue. La station orbitale est belle à voir même si on aurait apprécié en profiter davantage. Les robots sont quant à eux une pure réussite. En revanche, il est étrange de voir un futur où l’armement se fait encore à projectile avec des armes qui n’auront pas grandement évoluées. À noter une violence sur certains plans où ça se veut très sanglant et que ça pourrait gêner les plus sensibles. La bande originale manque de plus d’aspect épique et des mélodies plus percutantes n’auraient pas été de refus.

image elysium
image elysium

Elysium aborde des thèmes sérieux d’un monde pas si futuriste au final mais ce n’est pas un film de science-fiction qui marquera clairement les esprits.

La note de Fabien


Réalisation : Neill Blomkamp.Scénario : Neill Blomkamp.Production : Neill Blomkamp, Bill Block et Simon Kinberg.Musique : Ryan Amon.Société de production : TriStar Pictures, Media Rights Capital, QED International, Alpha Core, Simon Kinberg Productions, Genre Films et Sony Pictures Entertainment.Distributeur : Sony Pictures Entertainment.Date de sortie...Elysium.