La fièvre du samedi soir.


affiche poster fievre samedi soir Saturday Night Fever

Réalisation : John Badham.
Scénario : Norman Wexler.
Production : Robert Stigwood.
Musique : Bee Gees.
Société de production : Paramount Pictures et Robert Stigwood Organization.
Distributeur : Paramount Pictures.
Date de sortie USA : 16 décembre 1977.
Date de sortie française : 5 avril 1978.
Titre original : Saturday Night Fever.
Durée : 1h59.
Budget : 3,5 millions de dollars.
Box-office mondial : 237,1 millions de dollars.
Box-office USA : 94,2 millions de dollars.
Entrées françaises : 4 361 587 entrées.

Résumé.

Tony est passionné par la danse et le disco. Chaque samedi soir, il se rend à la discothèque et il y fait la rencontre de Stéphanie. Il l’encourage à s’inscrire à un concours de danse.



Casting.

Le film a connu deux doublages, celui de 1978 et celui de 2000.

Tony Manero : John Travolta (VF : François Leccia / Alexis Victor).
Stephanie Mangano : Karen Lynn Gorney (VF : Évelyne Séléna / Laura Blanc).
Annette : Donna Pescow (VF : Annie Sinigalia / Virginie Méry).
Bobby : Barry Miller (VF : Thierry Bourdon / Maël Davan-Soulas).
Joey : Joseph Cali (VF : Pierre Arditi / Olivier Jankovic).
John-Billy : Paul Pape (VF : Jean-François Vlérick / Maurice Decoster).
Gus : Bruce Ornstein (VF : Mario Santini / Luc Boulad).
Frank Manero S : Val Bisoglio (VF : Jean-François Kopf).
Flo Manero : Julie Bovasso (VF : Tamila Mesbah / Anne Jolivet).
Frank Manero Jr : Martin Shakar (VF : Jean-Pierre Leroux).
Dan Fusco : Sam Coppola (VF : André Valmy).



Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

La fièvre du samedi soir est basé sur l’article la nouvelle Tribal Rites of the New Saturday Night de Nik Cohn publié en 1975.

Jessica Lange, Kathleen Quinlan et Carrie Fisher ont été envisagées pour le rôle de Stephanie Mangano.

Karen Lynn Gorney (Stéphanie) a été engagée la veille du tournage.

Entre l’entraînement à la danse et au sport, John Travolta a perdu dix kilos.

image fievre samedi soir Saturday Night Fever

La scène où Travolta danse au solo a été remontée en présence de l’acteur. Ce dernier s’était plaint que le montage initial usait trop des gros plans et ne mettait donc pas en valeur ses heures d’entraînement.

Durant le tournage, John Travolta et les autres acteurs et actrices ne dansaient pas sur des chansons des Bee Gees mais sur du Stevie Wonder. Ce n’est qu’en post-production que les Bee Gees furent rajoutés.

Lors de la scène du pont, la réaction de Donna Pescow (Annette) où Tony, Double J. et Joey tombent est authentique. Le réalisateur et les acteurs ne l’avaient pas prévenu qu’il y avait une plateforme en dessous.

Le tournage s’est déroulé de mars à mai 1977.

Notre critique de La fièvre du samedi soir.

Musique, disco, danse… le mélange du samedi soir effectivement.

image fievre samedi soir Saturday Night Fever
image fievre samedi soir Saturday Night Fever

On a un peu de tout dans le scénario avec un fil conducteur classique mais qui reste correct. C’est une sorte d’histoire d’amour à se courtiser entre deux jeunes qui ne veulent pas de la même chose. Et ce, en passant par la piste de danse pour que Tony séduise. Pas de grande originalité mais ça reste propre dans l’écriture. Puis il y a les intrigues secondaires qui, il faut le dire, n’ont pas d’intérêt. D’un côté le frère de Tony qui se retire du clergé, de l’autre le pote qui se fait tabasser par un gang rival, puis la famille qui n’approuve pas les choix de Tony… bref, rien qui ne vaut le détour et ça n’étoffe pas l’intrigue. Reste donc l’univers disco avec la passion des jeunes pour la danse mais le concours n’est pas exploité et ne donne donc pas de tension. Le scénario manque ainsi d’émotions et se veut plat du début à la fin.



John Travolta est donc la tête d’affiche et il sait jouer du déhanché pour les pas de danse. Son personnage correspond un peu à l’image de l’époque : séducteur, un brin rebelle, cherchant à s’en sortir par lui-même, aimant s’amuser… Il reste simple même si on aurait aimé qu’il soit un peu plus approfondi. En effet, la danse compte beaucoup pour lui mais sans avoir d’autres motivations que de brancher les filles sur la piste. Il va pourtant devoir supporter le refus de Stéphanie de succomber à son charme. Cette dernière est ambitieuse et se veut plus distante, cherchant plus une carrière qu’une amourette. Elle est différente d’Annette, folle amoureuse de Tony et qui est prête à tout pour lui, sauf qu’il ne fait que la repousser.

image fievre samedi soir Saturday Night Fever
image fievre samedi soir Saturday Night Fever

La réalisation est efficace et si elle se veut académique la plupart du temps, elle arrive à se lâcher davantage sur la piste de danse. Ces scènes sont en effet bien mieux cadrées, usant d’angles de vues pour mettre en valeur les danseurs et nous faire profiter aussi bien en tant que spectateur qu’en tant qu’acteur en étant au plus proche des mouvements. La caméra est donc souvent en mouvement pour apporter du dynamisme. Vu que c’est un film des années 1970, les costumes sont donc fidèles à l’époque et ça a un certain style. Côté bande originale, forcément c’est le disco qui prédomine et ça conviendra selon la sensibilité de chacun car c’est un genre bien particulier. Les Bee Gees livrent ici des chansons devenues cultes.

La fièvre du samedi soir vous permettra de vous divertir le temps d’une soirée au son du disco. Un film plutôt bon mais pas de quoi avoir envie de le revoir plusieurs fois.

La note de Fabien


Réalisation : John Badham.Scénario : Norman Wexler.Production : Robert Stigwood.Musique : Bee Gees.Société de production : Paramount Pictures et Robert Stigwood Organization.Distributeur : Paramount Pictures.Date de sortie USA : 16 décembre 1977.Date de sortie française : 5 avril 1978.Titre original : Saturday Night Fever.Durée :...La fièvre du samedi soir.