Les temps modernes.


affiche poster temps modernes modern times

Réalisation : Charlie Chaplin.
Scénario : Charlie Chaplin.
Production : Charlie Chaplin.
Musique : Charlie Chaplin.
Société de production : Charles Chaplin Productions.
Distributeur : United Artists.
Première mondiale : 5 février 1936 (New York).
Date de sortie USA : 25 février 1936.
Date de sortie française : 24 septembre 1936.
Titre original : Modern Times.
Durée : 1h23.
Budget : 1,5 millions de dollars.
Box-office mondial : Inconnue.
Box-office USA : 1,8 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Un ouvrier d’usine se fait renvoyer et il doit trouver un nouveau travail. Il rencontre une jeune femme qui est dans la même situation que lui.



Casting.

L’ouvrier : Charlie Chaplin.
La jeune femme : Paulette Goddard.
Le patron du cabaret : Henry Bergman.
Big Bill : Stan Sandford.
Le mécanicien : Chester Conklin.
Le père : Stanley Blystone.
Le président de l’Electro Steel Corp : Allan Garcia (VF : Philippe Dumat).



Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Le projet débute en 1934 dans l’optique d’en faire un film parlant. Finalement, ce sera un métrage muet mais à son synchronisé.

La scène des patins à roulette a nécessité huit jours de tournage. Charlie Chaplin ne patine pas en réalité au bord du vide, c’est une peinture en trompe l’œil sur une plaque de verre disposée devant la caméra.

image temps modernes modern times

Le tournage s’est déroulé du 11 octobre 1934 ai 30 août 1935 en Californie.

Notre critique de Les temps modernes.

Période de transition dans le cinéma entre le muet et parlant, Charlie Chaplin reste sur l’ancien.

image temps modernes modern times
image temps modernes modern times

Le scénario a autant de positif que de négatif qui donne un résultat assez bancal. Dans le positif, le fait qu’il s’inscrit bien dans son époque de la Grande Dépression, dans l’industrialisation à l’excès, des machines remplaçant l’Homme, la rentabilité à outrance, le chômage, la difficulté de trouver un emploi, la misère sociale, les revendications des employés… Cela apporte ainsi quelques passages dramatiques mais manquant néanmoins d’émotions. Dans le négatif, l’humour ça va bien deux minutes mais là, on en a beaucoup trop. En fait, il aurait été mieux dosé ça aurait été parfait sauf qu’on tombe dans des gags qui n’en finissent jamais et qui font perdre vite le sourire tant on se lasse. Au final, ça donne un rendu plutôt mitigé mais on notera un scénario déjà mieux construit.



Il est dur de dire si on peut s’attacher au personnage principal car sa personnalité n’est pas des plus développée. D’abord montré comme un ouvrier devenant un robot qui ne parvient pas à déconnecter de son travail, il va ensuite être un prisonnier héroïque avant de retrouver la liberté mais aussi la réalité du quotidien. Il enchaîne les petits boulots toujours sans succès à cause de sa maladresse. Il reste le personnage comique qui en fait parfois un peu trop. La jeune femme est plus débrouillarde pour se sortir de sa misère, n’hésitant pas à voler ou user de ruses. Ils forment tout les deux un bon binôme complémentaire pour s’entraider. Par chance, on évite la romance cliché et ça donne une amitié bien sympathique.

image temps modernes modern times
image temps modernes modern times

Le temps passe et on sent que le réalisateur maîtrise de mieux en mieux la mise en scène. Déjà par la variété des décors avec de nombreux lieux mais aussi des tournages en extérieur, donnant quelque chose de plus convaincant. Si les séquences comiques sont parfois trop longues, le reste se veut mieux maîtrisé. On apprécie aussi les prises de risque pour proposer des séquences plus folles comme celle du patin à roulettes ou bien le bateau s’enfonçant dans l’eau. Mais ce qui va marquer un peu plus les esprits est la synchronisation du son. Ce film est clairement à cheval entre deux périodes du cinéma. On y retrouve tous les codes du muet, les intertitres… mais l’ajout de sons donnent une immersion plus forte ainsi que de nouvelles possibilités de gags. La scène du café où Charlie Chaplin chante donne quelque chose de loufoque avec des paroles incompréhensibles mais qui pousse aussi l’acteur a entrer dans une nouvelle ère du septième art.

Les temps modernes est un film de transition pour Charlie Chaplin qui est intéressant aussi bien sur le fond que sur la forme.

La note de Fabien


Réalisation : Charlie Chaplin.Scénario : Charlie Chaplin.Production : Charlie Chaplin.Musique : Charlie Chaplin.Société de production : Charles Chaplin Productions.Distributeur : United Artists.Première mondiale : 5 février 1936 (New York).Date de sortie USA : 25 février 1936.Date de sortie française : 24 septembre 1936.Titre original :...Les temps modernes.