Les Trolls.

La note de Fabien

affiche poster trolls

Réalisation : Mike Mitchell et Walt Dohrn.
Scénario : Jonathan Aibel et Glenn Berger.
Production : Gina Shay.
Musique : Christophe Beck.
Société de production : DreamWorks Animation.
Distributeur : 20th Century Fox.
Première mondiale : 8 octobre 2016 (Londres).
Date de sortie USA : 4 novembre 2016.
Date de sortie française : 19 octobre 2016.
Titre original : Trolls.
Durée : 1h33.
Budget : 125 millions de dollars.
Box-office mondial : 347,2 millions de dollars.
Box-office USA : 154 millions de dollars.
Entrées françaises : 2 740 550 entrées.

Résumé.

Les Trolls vivent de bonheur et de câlins. Lorsque leurs prédateurs kidnappent plusieurs d’entre eux, Princesse Poppy décide de partir les secourir avec Branche, le seul Troll qui n’est jamais joyeux.

Casting.

Poppy : Anna Kendrick (VF : Louane).
Branche : Justin Timberlake (VF : M. Pokora).
Chef : Christine Baranski (VF : Isabelle Leprince).
Graillon Jr. : Christopher Mintz-Plasse (VF : Gabriel Bismuth-Bienaimé).
DJ Suki : Gwen Stefani (VF : Camille Donda).
Biggie : James Corden (VF : Joachim Salinger).
Creek : Russell Brand (VF : Olivier Chauvel).
Brigitte : Zooey Deschanel (VF : Camille Timmerman).
Satin : Icona Pop (VF : Alexia Papineschi).
Chenille : Icona Pop (VF : Kaycie Chase).
Cooper : Ron Funches (VF : Namakan Koné).
Guy Diamant : Kunal Nayyar (VF : Paolo Domingo).

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Les Trolls est tiré des jouets du même nom.

image trolls

Le projet débute en 2010.

Notre critique de Les Trolls.

Faire un film sur des petits jouets, voilà le défi risqué car il va falloir concevoir tout un univers autour.

image trolls
image trolls

Si on ne peut pas dire que le pari est relevé haut la main, on reconnait qu’on a droit à une histoire sympathique et même touchante par moment. Le scénario est en effet assez simpliste entre deux clans s’opposant et une mission de sauvetage. Pourtant, cela aura de quoi ravir un jeune public mais aussi les plus grands qui y trouveront un divertissement amusant. L’humour est effectivement présent sans tomber dans des gags ridicules qu’on retrouve souvent dans les films pour jeunes enfants. Il y a surtout des messages portés sur l’amitié et la solidarité mais aussi sur deux visions assez opposées. En effet, Poppy et ses semblables ne vivent que dans le bonheur, ne voulant jamais voir la part sombre du monde tandis que Branche vit trop dans la noirceur sans chercher à trouver de la lumière. Forcément, les deux visions vont se croiser pour trouver un équilibre, donnant une morale d’espoir tout en prévenant que la vie n’est pas toute rose. Le scénario a aussi le mérité de montrer qu’on peut trouver du bonheur de plusieurs façons.

Poppy est l’héroïne du film et se veut toujours joyeuse, vivant de chants, de paillettes et de scrapbooking. Pour elle, la joie est et doit être partout. Malgré son rang dans la royauté, elle n’a pas l’expérience des responsabilités et se veut donc insouciante. Avec son aventure, elle va gagner en responsabilité et en maturité en prouvant son courage et sa diplomatie. Elle est surtout aidée par Branche, son exact opposé. Pour lui, tout est possiblement dangereux, que le bonheur n’existe pas à ses yeux. Ce n’est pourtant pas un froussard, juste que suite à son passé, il ne voit plus la vie de la même manière et ça joue sur son moral. Il est pourtant plein de ressources. Les autres Trolls sont moins exploités et ne servent pas réellement. Du côté des antagonistes, Chef est une cuisinière qui veut prendre le pouvoir en dévorant les Trolls. Elle est la caricature de la méchante et n’a rien de bien original. Son assistante, Brigitte, est plus intéressante car elle est est amoureuse du Roi et ça ne coïncide pas avec sa condition. Elle grandit réellement et ça la rend plaisante, une sorte de symbole de « il faut parfois oser ».

image trolls
image trolls

On est aussi dans un esprit assez enfantin à travers le visuel choisi. L’esprit cartoon est présent avec des couleurs vives, des textures douces et un éclairage assez chaleureux (sauf bien sûr les séquences plus dramatiques). Le design des Trolls est bien évidemment quelque chose d’attendrissant et qui se veulent bien plus expressifs que les poupées réelles. On prend donc plaisir du point de vue des yeux et l’animation est plutôt performante. L’autre particularité de ce film est son aspect musical. Du déjà-vu pour les films d’animation mais on s’y fait. Malheureusement, ils ont choisi d’utiliser des chansons existantes en changeant parfois les paroles pour les coller au scénario. Il est dommage de ne pas avoir pousser l’originalité pleinement en proposant des chansons inédites. Alors certes, ça colle pour le rythme entraînant ou les instants romantiques car on a vite la vraie chanson en tête. Sauf que ça manque d’audace.

Les Trolls est assez sympathique et plaira surtout à un jeune public. Quelques bonnes idées qui mériteraient d’être plus approfondies mais un visuel convaincant.

La note de Fabien




Réalisation : Mike Mitchell et Walt Dohrn.Scénario : Jonathan Aibel et Glenn Berger.Production : Gina Shay.Musique : Christophe Beck.Société de production : DreamWorks Animation.Distributeur : 20th Century Fox.Première mondiale : 8 octobre 2016 (Londres).Date de sortie USA : 4 novembre 2016.Date de sortie française :...Les Trolls.