Le cercle des neiges.


affiche poster cercle neiges society snow sociedad nieve

Réalisation : Juan Antonio Bayona.
Scénario : Juan Antonio Bayona, Nicolás Casariego, Jaime Marques et Bernat Vilaplana.
Production : Belén Atienza et Sandra Hermida.
Musique : Michael Giacchino.
Société de production : Cimarrón Cine, El Arriero Films et Misión de Audaces Films, S.L.
Distributeur : Netflix.
Première mondiale : 9 septembre 2023 (Venise).
Date de sortie argentine : 14 décembre 2023.
Date de sortie USA : Inconnue.
Date de sortie française : 4 janvier 2024.
Titre original : La sociedad de la nieve.
Durée : 2h25.
Budget : Inconnu.
Box-office mondial : Inconnue.
Box-office USA : Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

En 1972, l’avion d’une équipe de rugby s’écrase dans la Cordillère des Andes. Les rescapés vont devoir survivre en territoire hostile et pour tenir dans la durée, ils vont devoir pratiquer le canibalisme.



Casting.

Numa Turcatti : Enzo Vogrincic (VF : Maxym Anciaux).
Roberto Canessa : Matías Recalt (VF : Jean-Stan Du Pac).
Fernando « Nando » Parrado : Agustín Pardella (VF : Aurélien Raynal).
Gustavo Zerbino : Tomás Wolf (VF : Arthur Raynal).
Marcelo Pérez del Castillo : Diego Vegezzi (VF : Théo Frilet).
Adolfo « Fito » Strauch : Esteban Kukuriczka (VF : Gwendal Anglade).
Daniel Fernández Strauch : Francisco Romero (VF : Loïc Hourcastagnou).
Javier Methol : Esteban Bigliardi (VF : Swan Demarsan).
Eduardo Strauch Urioste : Rafael Federman (VF : Inconnue).
Carlos « Carlitos » Páez Rodríguez : Felipe González Otaño (VF : Andrea Santamaria).
Antonio « Tintín » Vizintín : Agustín Della Corte (VF : Loïc Mobihan).
Alfredo « Pancho » Delgado : Valentino Alonso (VF : Gauthier Battoue).
José Luis « Coche » Inciarte : Simón Hempe (VF : François Bérard).
Arturo Nogueira : Fernando Contigiani García (VF : Léo Faure).
Rafael « El Vasco » Echavarren : Benjamín Segura (VF : Inconnue).
Ramón « Moncho » Sabella : Rocco Posca (VF : Gabriel Bismuth-Bienaimé).



Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Le cercle des neiges est tiré de l’histoire vraie du crash du vol Fuerza Aérea Uruguaya 571 en 1972, ainsi que du livre La sociedad de la nieve de Pablo Vierci publié en 2009.

Trois des survivants du crash font une courte apparition dans le film : Fernando Parrado, Roberto Canessa et Carlos Paez.

image cercle neiges society snow sociedad nieve

Le tournage s’est déroulé de janvier à juillet 2022 en Uruguay, Chili, Espagne et Argentine.

Notre critique de Le cercle des neiges.

Une histoire de survie, de moral et d’éthique, un récit bouleversant qui a marqué les esprits.

image cercle neiges society snow sociedad nieve
image cercle neiges society snow sociedad nieve

Si vous avez l’âme sensible, ce film risque de vous déranger. Non pas par ses images choquantes mais plutôt par son ambiance et ses différentes situations. Ce qu’on voit, ce n’est pas un simple scénario, c’est un fait réel et ça fait froid dans le dos. Il y a bien évidemment la survie qui rentre en jeu car c’est un territoire hostile, glacial, désertique et sans ressources. Il faut s’occuper des blessés mais aussi gérer son état émotionnel ainsi que son stress. L’espoir d’être retrouvé n’a plus sa place ici tant il ne reste que celui de s’en sortir par soi-même. On voit ainsi une forte solidarité, quelques tensions, des nerfs qui craquent… Mais pour survivre dans une région sans ressources, l’histoire va nous montrer jusqu’où peut aller l’esprit humain pour tenir. Ici, la nourriture va être les cadavres. On regrette juste que cette problématique ne soit pas davantage approfondi tant c’est une limite morale mais qui permet de vivre. Le film va aussi montrer les différents obstacles à savoir les tempêtes, les avalanches mais aussi les tentatives de trouver des secours en partant en exploration sans certitudes d’en trouver.



C’est une histoire humaine et le film montre donc plusieurs personnages. Malheureusement, c’est un peu la faiblesse du métrage. Il y en a beaucoup et on reconnait avoir eu du mal à se souvenir de qui est qui. On en voit plusieurs sans les approfondir ni même les développer. Dans un sens, cela permet aussi de tous les mettre au même niveau mais pour un film, dommage qu’on ne s’attache pas à eux. On ne va pas avoir ici de grosse tête, de fier à bras, de râleur… on échappe ainsi à tous les clichés pour les montrer faillibles, plein de ressources et avec un mental d’acier. On regrette que cet aspect psychologique d’être proche de la mort ne soit pas plus mis en avant.

image cercle neiges society snow sociedad nieve
image cercle neiges society snow sociedad nieve

On ne voit clairement pas le temps passer tant la réalisation parvient à nous garder captif. Que ce soit sur le plan émotionnel de savoir comment chacun va aborder la situation mais aussi sur le plan de l’action avec les ravages du climat. On est vraiment au cœur de ce qu’il se passe et c’est très intense à vivre, que ce soit le crash que ce qui va arriver sur la montagne. La caméra met aussi particulièrement bien en valeur la beauté des paysages, cette montagne enneigée qui devient petit à petit un tombeau à ciel ouvert. La présence d’un narrateur, un des personnages, renforce cet aspect témoignage et intimiste d’être réellement avec eux. La bande originale est très belle et contribue à la fois aux dangers mais aussi à l’espoir.

Le cercle des neiges retrace une histoire d’esprit humain qui aura tout fait pour survivre dans un film émouvant.

La note de Fabien


Réalisation : Juan Antonio Bayona.Scénario : Juan Antonio Bayona, Nicolás Casariego, Jaime Marques et Bernat Vilaplana.Production : Belén Atienza et Sandra Hermida.Musique : Michael Giacchino.Société de production : Cimarrón Cine, El Arriero Films et Misión de Audaces Films, S.L.Distributeur : Netflix.Première mondiale : 9 septembre...Le cercle des neiges.