Les As de la jungle.


affiche poster as jungle bunch

Réalisation : David Alaux.
Scénario : David Alaux, Éric et Jean-François Tosti.
Production : Bernard Birebent, Francois Cedéne et Jean-François Tosti.
Musique : Olivier Cussac.
Société de production : TAT Productions, Master Films et Vanilla Seed.
Distributeur : SND Films.
Première mondiale : 13 juin 2017 (Annecy).
Date de sortie USA : Inconnue.
Date de sortie française : 26 juillet 2017.
Titre américain : The jungle bunch.
Durée : 1h37.
Budget : 7 millions d’euros.
Box-office mondial : 12,4 millions de dollars.
Box-office USA : Inconnue.
Entrées françaises : 684 123 entrées.

Résumé.

Les Fortiches protégeaient la jungle mais ont décidé de prendre leur retraite. Maurice, fils de Natasha, décide de prendre la relève avec ses amis. Surnommant leur groupe Les As de la jungle, ils cherchent à arrêter Igor qui veut détruire leur environnement.

Casting.

Maurice : Philippe Bozo.
Gilbert : Laurent Morteau.
Miguel : Pascal Casanova.
Batricia : Céline Monsarrat.
Al : Emmanuel Curtil.
Bob : Paul Borne.
Natasha : Maïk Darah.
Tony : Frantz Confiac.
Goliath : Alain Dorval.
Igor : Richard Darbois.

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Les As de la jungle est le film tiré de la série du même nom.

image as jungle bunch

Le projet débute en 2013.

Notre critique de Les As de la jungle.

Des animaux super-héros pour les enfants, du déjà-vu.

image as jungle bunch
image as jungle bunch

Pourtant, l’histoire est vraiment réussie. Même si elle ne renouvelle pas le genre, elle a le mérite de ne pas prendre les enfants pour des « gamins », osant aller dans le dramatique par moment. Si l’ambiance reste plutôt familiale, il faut reconnaître que le scénario saura conquérir toutes les générations. Il a de l’humour léger, des moments de bravoure, de l’action, de la tension mais aussi des sujets sérieux. En effet, l’acceptation est une des thématiques, non pas à cause de ses différences mais pour une mentalité : celle de protéger les autres malgré une apparence chétive. Mais aussi la solidarité, la protection des plus faibles, la préservation de l’environnement… Autant de messages importants qui arriveront peut être à toucher le très jeune public de la bonne façon. Le scénario a certes une structure assez classique où tout est prévisible mais c’est correctement écrit et les adultes pourront même s’en amuser.

Le véritable atout du métrage est sa galerie de personnages. Chacun y trouvera son chouchou tant chacun a une personnalité vraiment développée. Maurice veut protéger les autres, il se veut courageux mais s’oppose aussi à sa mère, ex super-héroïne qui veut qu’il reste tranquille pour éviter les dangers. Il n’est pas un cliché de super-héros car il a ses failles et ça le rend plus convaincant. Son groupe se constitue aussi de Miguel, l’atout comique par sa façon de parler car il est un peu simplet avec un énorme cœur, c’est une force brute. Junior est le petit poisson muet mais pourtant tellement expressif qui fait passer un maximum de messages dans son regard. Gilbert et Batricia forment un duo dont l’un est le cerveau ingénieur et l’autre la parole de la sagesse. Al et Bob sont des fans qui sont plus là pour rôle de soutien. Du côté des Fortiches, Nathasha est une tigresse robuste et une leader née. Elle est accompagnée de Goliath, monsieur muscle qui n’aime pas qu’on lui rappelle sa vieillesse, ainsi que de Tony, le plus agile mais à la forte odeur désagréable. L’antagoniste est Igor, qui veut juste détruire la jungle après s’être pris un refus d’intégrer les Fortiches. Il veut se venger et même si ce n’est pas très recherché, il remplit bien son rôle de domination. Il est assisté de Surimi, un crabe loyal.

image as jungle bunch
image as jungle bunch

Avoir comme décor une jungle demande une immersion prenante et c’est plutôt réussi. Visuellement, le film s’en sort grandement bien avec une richesse dans les paysages, une végétation vivante et texturée qui nous fait voyager. Que ce soit la jungle ou l’océan, tout est convaincant. Juste petit bémol sur les rochers qui font un peu faux. Même chose pour les animaux qui sont crédibles bien qu’on pourrait regretter que certains fassent un peu trop plastique. En revanche, la fourrure est belle à voir. Le design des animaux est d’ailleurs plutôt cartoon que photoréaliste. Cela a son charme et rendent les personnages bien plus attachants. L’animation est excellente et rien ne nous a choqué outre mesure. La bande originale offre un aspect d’aventure sympathique et l’utilisation d’une chanson se veut bien trouvé vu le contexte. On apprécie aussi globalement l’absence de références à d’autres longs-métrages, quelque chose de souvent vus et revus dans les films d’animation pour enfants.

Les As de la jungle est un divertissement amusant, ne renouvelant pas forcément le genre mais qui arrive à proposer du sérieux dans un scénario léger et rafraîchissant.

La note de Fabien


Réalisation : David Alaux.Scénario : David Alaux, Éric et Jean-François Tosti.Production : Bernard Birebent, Francois Cedéne et Jean-François Tosti.Musique : Olivier Cussac.Société de production : TAT Productions, Master Films et Vanilla Seed.Distributeur : SND Films.Première mondiale : 13 juin 2017 (Annecy).Date de sortie USA :...Les As de la jungle.