Les pingouins de Madagascar.


affiche poster pîngouins madagascar Penguins

Réalisation : Eric Darnell et Simon J. Smith.
Scénario : John Aboud, Michael Colton et Brandon Sawyer.
Production : Lara Breay et Mark Swift.
Musique : Lorne Balfe.
Société de production : DreamWorks Animation et Pacific Data Images.
Distributeur : 20th Century Fox.
Date de sortie USA : 26 novembre 2014.
Date de sortie française : 17 décembre 2014.
Titre original : Penguins of Madagascar.
Durée : 1h32.
Budget : 132 millions de dollars.
Box-office mondial : 373,5 millions de dollars.
Box-office USA : 83,9 millions de dollars.
Entrées françaises : 2 327 491 entrées.

Résumé.

Les pingouins sont traqués par Dave qui veut se venger d’eux à cause d’une histoire passée dans leur enfance. Ils vont recevoir l’aide des Vents du Nord, une équipe d’élite.

Casting.

Commandant : Tom McGrath (VF : Xavier Fagnon).
Kowalski : Chris Miller (VF : Gilles Morvan).
Rico : Conrad Vernon (VF : Philippe Catoire).
Soldat : Christopher Knights (VF : Thierry Wermuth).
Agent Confidentiel : Benedict Cumberbatch (VF : Pierre Tissot).
Caporal : Peter Stormare (VF : Michel Vigné).
Octavius Brine / Dave : John Malkovich (VF : Michel Dodane).
Dynamite : Ken Jeong (VF : Hervé Rey).
Éva : Annet Mahendru (VF : Barbara Tissier).

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Les pingouins de Madagascar est un spin-off de la saga Madagascar. Il n’a aucun lien avec la série du même nom.

image pîngouins madagascar Penguins

Le projet est envisagé dès 2005 avec la sortie de Madagascar. Il est lancé en 2011.

Notre critique de Les pingouins de Madagascar.

Personnages comiques de la saga, il est donc aussi attirant qu’inquiétant de voir un métrage centré sur eux.

image pîngouins madagascar Penguins
image pîngouins madagascar Penguins

Les pingouins sont en effet l’atout humoristique de la trilogie tant leurs apparitions marquaient les esprits. Mais ce qui marche ponctuellement peut-il fonctionner le temps d’un film ? Dans un sens, oui. On retrouve ainsi les situations folles, les solutions encore plus loufoques, des répliques cinglantes… de quoi effectivement marquer du positif. En revanche, la déception ne vient pas qu’ils soit les héros mais que l’intrigue pour en faire des héros soit si faiblarde. On est dans une sorte de film d’espionnage avec un complot mondial et il faut déjouer le grand méchant. Bien trop classique, bien trop simpliste et de plus en plus invraisemblable. La rivalité entre les deux équipes d’élite n’apporte pas grand chose. Le seul élément vraiment intéressant est de voir que Soldat, souvent laissé pour compte, veut montrer qu’il peut être plus que le simplet de service. Un sujet qui est assez bien mis en avant afin que les enfants se rendent compte que tout le monde peut avoir sa chance de briller.

Notre petite troupe d’élite prend donc tout les feux des projecteurs. Chacun est donc égal à lui-même tel qu’on le connaissait. Commandant est toujours le leader, gardant son sang-froid en chaque instant, étant un pince sans rire et qui veut sauver tout le monde. Kowalski est le cerveau, l’intellectuel d’apparence tant il est souvent à côté de la plaque. Rico est le coffre-fort de la troupe, avalant tout ce qui lui tombe sous le bec. Quant à Soldat, de simplet, il prend lui bien plus d’ampleur. Souffrant d’être mis à l’écart jugé insignifiant, il se montre bien plus compétent que les autres ne le pensent. Il est attachant tant on le voit sous un nouveau jour. Chez les nouveaux, les Vents du Nord ne sont pas assez développés car à part Confidentiel, les autres sont plus là pour créer une équipe. Pour l’antagoniste, gros cliché du méchant conquérant vengeur mais il ne fallait pas s’attendre à autre chose pour un film enfantin.

image pîngouins madagascar Penguins
image pîngouins madagascar Penguins

On n’est pas dépaysé par le style visuel qui reprend celui de la trilogie. Territoire connu donc, on se laisse facilement embarquer et on notera une amélioration encore des graphismes. La réalisation est bonne, faisant le travail correctement et sachant bien gérer les séquences d’action plutôt nombreuses dans le film. Pour autant, elle ne néglige pas les rares séquences émotions qui sont convaincantes par leur justesse de mise en scène. La bande originale est correcte et arrive à rendre hommage au genre de l’espionnage. Il est agréable de ne pas avoir de chansons, contrastant bien avec la trilogie qui avait tendance à en abuser.

Les pingouins de Madagascar est un divertissement pour se vider la tête en passant un bon moment et on prend plaisir à vivre une aventure avec les pingouins.

La note de Fabien


Réalisation : Eric Darnell et Simon J. Smith.Scénario : John Aboud, Michael Colton et Brandon Sawyer.Production : Lara Breay et Mark Swift.Musique : Lorne Balfe.Société de production : DreamWorks Animation et Pacific Data Images.Distributeur : 20th Century Fox.Date de sortie USA : 26 novembre 2014.Date...Les pingouins de Madagascar.