Prédestination.


affiche poster predestination

Réalisation : Michael et Peter Spierig.
Scénario : Michael et Peter Spierig.
Production : Michael Spierig, Peter Spierig, Paddy McDonald et Tim McGrahan.
Musique : Peter Spierig.
Société de production : Screen Australia, Screen Queensland, Blacklab Entertainment, Wolfhound Pictures et Stage 6 Films.
Distributeur : Pinnacle Films / Stage 6 Films.
Première mondiale : 8 mars 2014 (Austin).
Date de sortie australienne : 28 août 2014.
Date de sortie USA : Inconnue.
Date de sortie française : 1er décembre 2014 (directement en DVD).
Titre original : Predestination.
Durée : 1h38.
Budget : 5 millions de dollars.
Box-office mondial : 5,4 millions de dollars.
Box-office USA : 68 000 dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Alors qu’un terroriste, surnommé « Le plastiqueur », menace la ville, un barman reçoit une personne qui a une longue histoire à lui raconter. Mais le barman n’est pas celui qu’il prétend être : il peut voyager dans le temps.



Casting.

Le barman : Ethan Hawke (VFB : Philippe Allard).
Jane / John : Sarah Snook (VFB : Valérie Muzzi).
Monsieur Robertson : Noah Taylor (VFB : Inconnue).
Miles : Christopher Kirby (VFB : Inconnue).
Madame Stapleton : Madeleine West (VFB : Inconnue).
Beth Fetherage : Cate Wolfe (VFB : Audrey d’Hulstère).



Affiches.

Images.

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Prédestination est l’adaptation de la nouvelle Vous les zombies de Robert A. Heinlein publiée en 1959.

Sarah Snook avait besoin de quatre heures de maquillage par jour pour son rôle.

image predestination

Le tournage s’est déroulé en Australie.

Notre critique de Prédestination.

Les films sur le voyage temporel ne sont pas rares et il faut donc réussir à se démarquer du lot.

image predestination
image predestination

Autant le dire, oui ce film sort du lot sur cette thématique. La première moitié de l’histoire nous entraîne dans la vie de Jane qui nous offre déjà plusieurs surprises. On se demande vraiment quel est le rapport avec le terroriste et où on se dirige. Puis vient la seconde moitié concernant le voyage temporel. Et là, on commence à comprendre. Tout ce qu’on a vu va être revécu avec un autre point de vue tout en ajoutant de nouvelles séquences. On est face à un véritable puzzle dont toutes les pièces s’imbriquent progressivement jusqu’à son final terriblement surprenant. La tension grimpe donc sur tout le second acte et l’enquête est vraiment prenante. De plus, le mélange des temporalités ne donne rien de confus grâce à une parfaite écriture. Reste alors la question des conséquences ? Boucle temporelle ? Ce qui s’est passé a été provoqué par les voyages ou non ? Quel est le vrai point de départ ? Des éléments intéressants qui donnent une profondeur supplémentaire au métrage et dont il faut trouver les réponses nous-mêmes.



Pas besoin d’en faire trop et on se retrouve avec juste deux personnages. Le barman est d’abord une oreille attentive avant de se révéler plus combattif en voyageant dans le temps. Il garde une part de mystère qui se dissipe progressivement. Il est obsédé par traquer le terroriste et ça l’aveugle même parfois. Quant à Jane, son passif est fascinant tant sa personnalité est profonde, rejetée par les autres mais qui pose les bonnes questions et trouvent les bonnes réponses. Elle est muée quand à elle par retrouver l’homme qui a détruit sa vie. Les deux semblent donc poursuivre la même personne : quelqu’un qui tue de manière physique ou psychologique.

image predestination
image predestination

La maîtrise se ressent également dans la réalisation. On n’est jamais perdu alors qu’on navigue beaucoup. Tout d’abord entre présent et flash-back puis entre différentes époques qui semblent s’entremêler. La mise en scène est efficace et servie par un bon rythme. Il y a une atmosphère un peu pesante sans trop en faire et c’est aussi une des qualités du métrage : pas de surenchère. Tout est mesuré, subtil et ça change de ce qu’on peut voir d’habitude. La bande originale n’est pas en reste avec une lourdeur et une touche à la fois dramatique et fantastique.

Prédestination aborde le voyage dans le temps d’une fort belle manière pour une histoire captivante et surprenante.

La note de Fabien


Réalisation : Michael et Peter Spierig.Scénario : Michael et Peter Spierig.Production : Michael Spierig, Peter Spierig, Paddy McDonald et Tim McGrahan.Musique : Peter Spierig.Société de production : Screen Australia, Screen Queensland, Blacklab Entertainment, Wolfhound Pictures et Stage 6 Films.Distributeur : Pinnacle Films / Stage 6...Prédestination.