Baby Boss.


affiche poster baby boss

Réalisation : Tom McGrath.
Scénario : Michael McCullers.
Production : Ramsey Ann Naito.
Musique : Steve Mazzaro et Hans Zimmer.
Société de production : DreamWorks Animation.
Distributeur : 20th Century Fox.
Première mondiale : 12 mars 2017 (Miami).
Date de sortie USA : 31 mars 2017.
Date de sortie française : 29 mars 2017.
Titre original : The Boss Baby.
Durée : 1h38.
Budget : 125 millions de dollars.
Box-office mondial : 527,9 millions de dollars.
Box-office USA : 175 millions de dollars.
Entrées françaises : 3 956 359 entrées.

Résumé.

Tim, sept ans, est très proche de ses parents. Lorsque la famille s’agrandit avec un petit frère, Tim voit son quotidien bouleversé. Surtout, il découvre que le bébé est bien plus qu’il n’y parait.



Casting.

Baby Boss : Alec Baldwin (VF : Stefan Godin).
Timothy Leslie « Tim » Templeton : Miles Christopher Bakshi (VF : Timothé Vom Dorp).
Narrateur : Tobey Maguire (VF : Damien Witecka).
Francis E. Francis : Steve Buscemi (VF : Vincent Ropion ).
Ted Templeton : Jimmy Kimmel (VF : Laurent Maurel).
Janice Templeton : Lisa Kudrow (VF : Sybille Tureau).
Eugène Francis : Conrad Vernon (VF : Franck Gourlat).
Wizzie : James McGrath (VF : Jean-Pierre Leroux).
Jimbo : David Soren (VF : Christophe Lemoine).
Les triplés : Eric Bell Jr. (VF : Simon Faliu).



Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Baby Boss est l’adaptation du roman C’est bébé qui commande ! de Marla Frazee publié en 2010.

image baby boss

Notre critique de Baby Boss.

Un pitch plutôt attirant mais on n’est pas à l’abri d’une mauvaise surprise.

image baby boss
image baby boss

Cela dépend comment on aborde le film en réalité. Le début du métrage est prenant car on est en plein dans l’imagination d’un enfant, dans sa routine plaisante et ça reflète bien une vie de famille. Puis quand le bébé arrive, l’attention se porte sur le nouveau venu et là encore, le reflet de voir un amour partagé est bien illustré. On découvre également la nature du bébé et ce qui est agréable est qu’on reste toujours à travers les yeux de Tim, donc on se dit qu’il imagine un scénario assez fou pour « rejeter » son frère. Sauf qu’au lieu de rester sur cette lignée, les scénaristes ont choisi de pousser le curseur plus loin et de casser cette imagination pour du concret. Vient alors la reste du métrage qui nous présente une sorte d’autre monde, celui de « bébé avec un esprit d’adulte » et le charme a tendance à disparaitre jusqu’au dernier acte qui vire film d’action. Pour notre part, on regrette que ça aille aussi loin. Heureusement, l’histoire montre aussi la rivalité fraternelle qui évolue en s’écoutant et en travaillant ensemble jusqu’à s’aimer. De quoi toucher un jeune public qui a peur de l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur.



Tim est le personnage le plus attachant du film. Tout d’abord par son imagination débordante, rendant ainsi sa vie toujours pleine d’aventures, qu’il partage régulièrement avec ses parents. Il symbolise surtout par la suite l’inquiétude que peut avoir un enfant d’avoir un nouveau venu dans une famille et que l’attention n’est plus la même, que tout se trouve partagé. On voit la souffrance de Tim, ses doutes, son isolement et son mal-être. Il va alors avoir sa phase « colère et méchante » avant de progressivement changer de comportement. Baby Boss, quant à lui, est un adulte dans un corps de nourrisson. Il est amusant de voir un bébé se mouvoir comme un grand et il a vraiment l’image d’un personnage de cartoon. Il n’a connu qu’une seule vie et il ne sait donc pas ce qu’est l’amour d’une famille. Lui aussi va évoluer au fil de l’intrigue et il devient de plus en plus intéressant dans sa construction. L’antagoniste est en revanche la note de trop tant il apparait tard et en plus il n’a aucun intérêt notable.

image baby boss
image baby boss

La réalisation est plutôt bonne au global avec un point de vue souvent plus près du sol, nous plaçant ainsi à hauteur de vue d’un enfant. De ce fait, on voit l’environnement sous un nouveau jour. Mais si l’animation est bonne et que les personnages sont bien modélisés, on ne peut pas en dire autant des décors. Autant ceux dans la maison sont plutôt réussis, autant les extérieurs… c’est vraiment vide. On sent les éléments présents pour cacher le plus possible la profondeur mais c’est aussi assez brouillon. On est pourtant en 2017 et l’animation a clairement évolué sauf qu’avec ce métrage, on a l’impression, sur les paysages, d’être encore dans les années 2000. La bande originale n’a pas grand chose à apporter et se démarque par l’utilisation de chansons connues mais ça ne va pas plus loin pour appuyer sur l’émotion.

Baby Boss est un divertissement d’animation amusant même si le dernier acte va trop loin et nous fait décrocher du charme enfantin.

La note de Fabien


Réalisation : Tom McGrath.Scénario : Michael McCullers.Production : Ramsey Ann Naito.Musique : Steve Mazzaro et Hans Zimmer.Société de production : DreamWorks Animation.Distributeur : 20th Century Fox.Première mondiale : 12 mars 2017 (Miami).Date de sortie USA : 31 mars 2017.Date de sortie française : 29 mars...Baby Boss.