Expendables : unité spéciale.


affiche poster expendables unité spéciale

Réalisation : Sylvester Stallone.
Scénario : Dave Callaham et Sylvester Stallone.
Production : Avi Lerner, John Thompson et Kevin King Templeton.
Musique : Brian Tyler.
Société de production : Millennium Films, Nu Image Entertainment GmbH, Nimar Studios, Rogue Marble, Splendid Film et Wide Pictures.
Distributeur : Lionsgate.
Date de sortie USA : 13 août 2010.
Date de sortie française : 18 août 2010.
Titre original : The Expendables.
Durée : 1h44.
Budget : 80 millions de dollars.
Box-office mondial : 274,5 millions de dollars.
Box-office USA : 171,4 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 651 610 entrées.

Résumé.

Barney est à la tête d’une équipe de commandos. Il a pour mission de renverser un Général mais il doute de la réelle motivation de l’objectif.

Casting.

Barney Ross : Sylvester Stallone (VF : Alain Dorval).
Lee Christmas : Jason Statham (VF : Boris Rehlinger).
Yin Yang : Jet Li (VF : Pierre-François Pistorio).
Gunnar Jensen : Dolph Lundgren (VF : Luc Bernard).
Toll Road : Randy Couture (VF : Serge Biavan).
Hale Caesar : Terry Crews (VF : Frantz Confiac).
Tool : Mickey Rourke (VF : Michel Vigné).
James Munroe : Eric Roberts (VF : Renaud Marx).
Sandra : Giselle Itié (VF : Ethel Houbiers).
Dan Paine : Steve Austin (VF : Sylvain Lemarié).
Général Garza : David Zayas (VF : Enrique Carballido).
Lacy : Charisma Carpenter (VF : Malvina Germain).
Lawrence Sparks : Gary Daniels (VF : Raphaël Cohen).
Monsieur Chapelle : Bruce Willis (VF : Patrick Poivey).

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Le projet débute en 2005 sous le nom Barrow.

Sylvester Stallone a subi quatorze blessures lors du tournage de ce film.

image expendables unité spéciale

Ben Kingsley, Robert De Niro et Al Pacino ont été envisagés pour le rôle de Munroe ; Arnold Schwarzenegger et Kurt Russell pour celui de Monsieur Chapelle.

Le tournage s’est déroulé du 6 avril au 3 juillet 2009 au Brésil, Louisiane et Californie.

Notre critique de Expendables : unité spéciale.

Une réunion de stars de films d’action, il ne faut pas s’attendre à une merveille.

image expendables unité spéciale
image expendables unité spéciale

C’est clair qu’on est loin d’un chef d’œuvre. Déjà la faute à un scénario qui tient sur un post-it en accumulant les clichés pour quelque chose sans saveur. Tout est prévisible car c’est du déjà-vu. Comme il n’y a aucune originalité, on pouvait au moins espérer se divertir mais ce n’est pas le cas non plus. Les fusillades sont grotesques, les combats au corps à corps sont présents mais n’ont rien d’exceptionnels, la course-poursuite est oubliable… Puis pour rester dans la simplicité, les dialogues sont catastrophiques dignes de cour de récréation. Il n’y a pas de tension globale et même le fond du film avec la misère du pays ne donne rien de probant. On apprécie néanmoins une séquence où un des personnages raconte ce que ce genre de vie peut donner sur le moral mais dommage que ça ne soit pas davantage exploité.

Plusieurs spécialistes de l’action au casting, cela pouvait être plaisant. En revanche, les personnages ne sont pas tous logés à la même enseigne. Seulement trois sont vraiment utilisés. Tout d’abord Barney, la tête pensante du groupe mais aussi les gros bras. Sa personnalité n’est pas exceptionnelle. Il est assisté par Lee, adepte des couteaux, qui se veut déjà plus intéressant mais l’intrigue sur sa vie sert juste à combler le vide du scénario. Enfin, Yin est le spécialiste des arts martiaux. Il a un côté amusant avec son envie de plus d’argent pour des raisons que personne ne croit. Les autres membres du groupe font des apparitions et ne servent en réalité à rien. Le groupe a pour aide une jeune femme qui se bat pour son pays mais qui, elle aussi, n’a pas un fort développement et bien que ses intentions sont honorables, on aurait aimé que ce soit mieux mis en avant. Enfin, les antagonistes n’ont aucun charisme et sont des caricatures ambulantes.

image expendables unité spéciale
image expendables unité spéciale

Avec un tel panel, on se doute que la réalisation va vouloir en faire trop et c’est le cas. Tout est là pour plaire à un public qui veut juste des explosions et du tape à l’œil. Par chance, cela ne va pas trop dans les extrêmes mais on n’est pas loin du nanar par moment. Il y a aussi une forme de violences assez graphiques mais qui souffrent d’effets visuels la plupart du temps catastrophique tant c’est visible, retirant toute crédibilité. Il y a aussi un sacré souci de rythme dans le film et comme bien souvent, le dernier acte est la grosse bataille de la mort qui tue assez grotesque.

Expendables : unité spéciale est assez ridicule et n’apporte rien de nouveau dans le genre du film d’action.

La note de Fabien


Réalisation : Sylvester Stallone.Scénario : Dave Callaham et Sylvester Stallone.Production : Avi Lerner, John Thompson et Kevin King Templeton.Musique : Brian Tyler.Société de production : Millennium Films, Nu Image Entertainment GmbH, Nimar Studios, Rogue Marble, Splendid Film et Wide Pictures.Distributeur : Lionsgate.Date de sortie USA...Expendables : unité spéciale.