Hannibal Lecter : les origines du mal.


affiche poster hannibal lecter origines mal rising

Réalisation : Peter Webber.
Scénario : Thomas Harris.
Production : Tarak Ben Ammar, Dino De Laurentiis et Martha De Laurentiis.
Musique : Ilan Eshkeri et Shigeru Umebayashi.
Société de production : Dino De Laurentiis Company, Quinta Communications, Ingenious Film Partners, Zephyr Films, ETIC Films et Carthago Films S.a.r.l..
Distributeur : Metro-Goldwyn-Mayer.
Date de sortie USA : 9 février 2007.
Date de sortie française : 7 février 2007.
Titre original : Hannibal Rising.
Durée : 2h02.
Budget : 50 millions de dollars.
Box-office mondial : 82,2 millions de dollars.
Box-office USA : 27,6 millions de dollars.
Entrées françaises : 691 146 entrées.

Résumé.

Après le meurtre de sa sœur quand il était enfant et traumatisé depuis, Hannibal Lecter a décidé de se venger en retrouvant les coupables. Son expérience dans le médical va lui être utile.



Casting.

Hannibal Lecter : Gaspard Ulliel (VF : lui-même).
Murasaki Shikibu : Gong Li (VF : Françoise Cadol).
Pascal Popil : Dominic West (VF : Éric Herson-Macarel).
Vladis Grutas : Rhys Ifans (VF : Guillaume Orsat).
Mischa Lecter : Helena-Lia Tachovská (VF : Inconnue).
Petras Kolnas : Kevin McKidd (VF : Antoine Tomé).
Enrikas Dortlich : Richard Brake (VF : Luc Boulad).



Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Hannibal Lecter : les origines du mal est l’adaptation du roman du même nom de Thomas Harris publié en 2006. C’est un prequel à la saga Hannibal Lecter.

Le scénario est écrit en parallèle du roman.

Hayden Christensen, Macaulay Culkin, Hugh Dancy et Dominic Cooper ont été envisagés pour le rôle d’Hannibal Lecter.

image hannibal lecter origines mal rising

Pour se préparer au rôle, Gaspard Ulliel a assisté à plusieurs autopsies de corps humains et a appris à se battre avec des armes de samouraïs.

Le tournage s’est déroulé d’octobre 2005 à janvier 2006 en Lituanie, République Tchèque et France.

Notre critique de Hannibal Lecter : les origines du mal.

Un des tueurs les plus connus du cinéma, découvrir comment il en est arrivé là est un pari hautement risqué.

image hannibal lecter origines mal rising
image hannibal lecter origines mal rising

En effet, il y a cette facette mystérieuse du personnage car même si on avait appris l’élément déclencheur, faire une intrigue toute autour a de quoi partir trop loin et gâcher tout le plaisir. Force est de constater que c’est bien le cas : ce film ne sert à rien. Tout est trop facile dans les péripéties en jouant en plus sur des clichés que ça en devient ridicule. On est donc face à une simple vengeance en voulant jouer sur des morts horribles. En parallèle, il y a l’enquête policière qui ne donne aucune tension et dont on s’en moque complètement. Tout ce qui aurait pu faire l’intérêt des origines de Lecter tombe donc dans les oubliettes et ça dénature même ce qu’il est vraiment. Bref, le scénario est une cruelle déception.



Pour faire Lecter jeune, forcément on ne pouvait pas avoir Anthony Hopkins. Gaspard Ulliel doit donc incarner le célèbre tueur. On va dire que son jeu est assez bancal car il a tendance à trop en faire car si son expression faciale passe une fois, il la réutilise tout du long pour se la jouer sadique. On est donc juste face à un simple tueur, sans le côté raffiné, esthète ou classieux. C’est donc décevant de ce côté et l’origine de son mal (c’est le titre du film…) est très mal gérée et peu crédible. Pour contrebalancer, ils ont donc mis le personnage de Murasaki qui n’a aucun intérêt à l’intrigue. Aucun développement la concernant et donc pas de quoi s’attacher à elle. Quant aux antagonistes, on continue dans la caricature des grands méchants vilains sans cœur bien bêtes.

image hannibal lecter origines mal rising
image hannibal lecter origines mal rising

Si au moins la réalisation avait pu proposer quelque chose de prenant pour compenser déjà pas mal d’échecs. Pour ne pas changer une recette qui perd, il n’y a rien de bien mirobolant. Tout est très académique, sans la moindre audace de vouloir mettre sa patte dans la franchise. Vu qu’aucune ambiance n’est proposée, on ne peut même pas dire qu’on y ressent un quelconque effroi. On regrette surtout un fan service inutile qui ne fait que gâcher davantage le gâchis. En plus du sanglier (qui fait une apparition ridicule), on a bien sûr droit au fameux masque mais son apport ici est ridicule comme pas possible. Reste la bande originale somme toute correcte qui tente de nous plonger dans de l’horreur.

Hannibal Lecter : les origines du mal est le film de trop, sans intérêt et qui gâche clairement l’iconique tueur cannibale.

La note de Fabien


Réalisation : Peter Webber.Scénario : Thomas Harris.Production : Tarak Ben Ammar, Dino De Laurentiis et Martha De Laurentiis.Musique : Ilan Eshkeri et Shigeru Umebayashi.Société de production : Dino De Laurentiis Company, Quinta Communications, Ingenious Film Partners, Zephyr Films, ETIC Films et Carthago Films S.a.r.l..Distributeur :...Hannibal Lecter : les origines du mal.