La nonne.


affiche poster nonne nun

Réalisation : Corin Hardy.
Scénario : Gary Dauberman.
Production : James Wan et Peter Safran.
Musique : Abel Korzeniowski.
Société de production : Atomic Monster, New Line Cinema et The Safran Company.
Distributeur : Warner Bros..
Date de sortie USA : 7 septembre 2018.
Date de sortie française : 19 septembre 2018.
Titre original : The Nun.
Durée : 1h36.
Budget : 22 millions de dollars.
Box-office mondial : 365,6 millions de dollars.
Box-office USA : 117,5 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 394 105 entrées.

Résumé.

Des années après un événement troublant et après deux meurtres, des amies décident de retourner dans l’école où elles ont fait leurs études pour se venger d’une nonne qui leur infligeait de terribles traitements.

Casting.

Sœur Irène : Taissa Farmiga (VF : Jessica Barrier).
Père Burke : Demián Bichir (VF : Mathieu Lagarrigue).
Maurice « Frenchie » Theriault : Jonas Bloquet (VF : Gauthier Battoue).
La Nonne démoniaque : Bonnie Aarons (VF : Inconnue).
Sœur Oana : Ingrid Bisu (VF : Laëtitia Coryn).
Sœur Ruth : Sandra Teles (VF : Caroline Cadrieu).
Marquis de Saint Carta : Jared Morgan (VF : Inconnue).
Cardinal Conroy : David Horovitch (VF : Michel Voletti).
Mère Supérieure : Lynnette Gaza (VF : Inconnue).
Sœur Jessica : Ani Sava (VF : Inconnue).
Sœur Victoria : Charlotte Hope (VF : Inconnue).

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

La nonne est un spin-off de la saga Conjuring.

Le projet débute en 2016.

image nonne nun

Le tournage s’est déroulé du du 3 mai au 23 juin 2017 en Roumanie.

Notre critique de La nonne.

Les spin-off sont souvent un quitte ou double en terme de qualité et surtout d’intérêt.

image nonne nun
image nonne nun

Faire un métrage centré sur un des antagonistes d’une saga, c’est une idée intéressante. Le tout est de construire un scénario prenant l’entourant. Malheureusement, nous en sommes loin ici. Certes, nous suivons une enquête pour déterminer la cause d’un suicide mais c’est mis tellement à l’arrière-plan pour directement orienter sur le fantastique. On s’en doute vu que nous sommes dans un film d’horreur mais l’intrigue s’éparpille et pas toujours pour le meilleur objectif. On pourrait presque dire qu’on s’ennuie tant les péripéties sont faiblardes et tentent de faire peur sans y réellement parvenir. Néanmoins, on peut dire qu’une ambiance se dessine sauf que ça reste superficiel. Peu de tension, peu de rebondissement, un sentiment de danger proche de l’inexistant. L’intrigue patine sans savoir quoi proposer.

Sœur Irene est un personnage intéressant (et incarnée par une actrice convaincante). Présentée tout d’abord comme une novice dans le catholicisme, elle va gagner en maturité tout en s’interrogeant sur sa Foi. Elle voit des phénomènes surnaturels et pourtant elle garde un aspect combattif pour lutter contre le Mal. Davantage d’approfondissement de son rôle n’aurait pas été de refus pour en savoir plus sur son envie de se porter sur la religion par exemple. Elle est aidée par le Père Burke. Il est missionné pour les affaires délicates mais on a du mal à y voir une grande expérience, s’affolant souvent alors qu’il devrait avoir les pieds sur Terre. Quant à Frenchie, il faut bien un simple habitant pour servir de guide et combattre des démons et il est sous exploité. Enfin, le fameux démon qui possède une Nonne ne montre pas de motivation sur ce qu’il fait et au final, on ne sait même pas grand chose sur lui. Un comble vu qu’il est censé être l’objet du métrage.

image nonne nun
image nonne nun

En plaçant l’épouvante dans une époque lointaine, on s’éloigne de tout ce qui est technologie pour survivre. C’est une bonne chose. Le fait d’être dans un couvent donne un style plus lugubre et propice à un moment à la fois solennel et effrayant. La réalisation est plutôt correcte mais joue trop sur les « jump scare », ne nous faisant finalement pas tant sursauter. Il y a aussi un déséquilibre avec un début plutôt bon et une dernière partie qui part dans une forme de surenchère raisonnable, comme s’il fallait tout d’un coup condensé tout le mysticisme en peu de temps. Il y a cependant un bon travail sur l’éclairage et une bande originale qui donne sa touche de fantastique mais pas si angoissante que ça.

La nonne est très simpliste, pas effrayant et vite oubliable.

La note de Fabien


Réalisation : Corin Hardy.Scénario : Gary Dauberman.Production : James Wan et Peter Safran.Musique : Abel Korzeniowski.Société de production : Atomic Monster, New Line Cinema et The Safran Company.Distributeur : Warner Bros..Date de sortie USA : 7 septembre 2018.Date de sortie française : 19 septembre 2018.Titre...La nonne.