Les noces funèbres.


affiche poster noces funebres corpse bride

Réalisation : Tim Burton et Mike Johnson.
Scénario : John August, Pamela Pettler et Caroline Thompson.
Production : Allison Abbate, Tim Burton, Jeffrey Auerbach et Joe Ranft.
Musique : Danny Elfman.
Société de production : Warner Bros., Tim Burton Productions, Laika Entertainment et Will Vinton Studios.
Distributeur : Warner Bros..
Date de sortie USA : 23 septembre 2005.
Date de sortie française : 19 octobre 2005.
Titre original : Corpse Bride.
Durée : 1h16.
Budget : 30 millions de dollars.
Box-office mondial : 118,1 millions de dollars.
Box-office USA : 53,4 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 384 877 entrées.

Résumé.

Victor Van Dort et Victoria Everglot sont promis l’un à l’autre et vont se marier. Cependant, bien malgré lui, Victor va épouser Emily, une mariée défunte qui l’entraîne dans le monde des morts.

Casting.

Victor Van Dort : Johnny Depp (VF : Bruno Choël).
Émilie : Helena Bonham Carter (VF : Laurence Bréheret).
Victoria Everglot : Emily Watson (VF : Céline Mauge).
Nell Van Dort : Tracey Ullman (VF : Brigitte Virtudes).
William Van Dort : Paul Whitehouse (VF : Patrice Dozier).
Maudeline Everglot : Joanna Lumley (VF : Frédérique Tirmont).
Finis Everglot : Albert Finney (VF : Georges Claisse).
Lord Barkis Bittern : Richard E. Grant (VF : Gabriel Le Doze).

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Les noces funèbres est l’adaptation d’une légende juive du XVIe siècle, intitulée La mariée morte, relatant l’histoire d’un jeune homme qui se maria malgré lui à une jeune femme morte.

C’est un film d’animation en stop-motion. Contrairement aux procédés du stop-motion où les têtes et les expressions faciales sont interchangeables, ici ce sont des mécanismes qui permettent de bouger le visage.

Afin de gagner du temps, plusieurs séquences étaient tournées en même temps. Emilie et Victor disposent de quatorze marionnettes et treize pour Victoria.

image noces funebres corpse bride

Jim Carrey a été envisagées pour prêter sa voix à Victor ; Angelina Jolie pour celle d’Emilie ; Alan Rickman et Kevin Spacey pour celui de Barkis Bittern.

Le tournage a duré 55 semaines et comprenait 109 440 images.

Les marionnettes faisaient près de trente centimètres de haut.

Notre critique de Les noces funèbres.

Une histoire d’amour entre deux mondes, voilà une bien curieuse approche.

image noces funebres corpse bride
image noces funebres corpse bride

Quand le monde des morts et le monde des vivants se rencontrent, ici c’est pour une romance. On est pleinement dans un univers fantastique qui dégage une ambiance lugubre et qui joue avec le morbide sans jamais tomber dans les excès. En effet, les enfants pourront autant s’amuser que les adultes tant le sujet se veut universel. En effet, l’amour transcende le temps et l’espace mais aussi… la mort. On s’amuse beaucoup de l’intrigue qui va créer un triangle amoureux non prévu. Victor doit épouser Victoria mais il épouse Emilie ; Emilie est amoureux de Victor qui lui s’intéresse plus à Victoria. Pourtant, aucun ne se connaissait avant et le scénario va dénoncer les mariages forcés, surtout à cette époque où les fiançailles étaient juste prétexte à résoudre des dettes. Cette thématique parlera davantage aux adultes néanmoins.

En parallèle à ça, il y a l’intrigue mystérieuse autour du Lord même si au final on comprend assez vite les enjeux. On tombe alors dans la manipulation, les faux semblants… Des sujets assez négatifs qui montrent tous leur travers. Bien entendu, au-delà de tout cet aspect sinistre, l’amour est le fil conducteur. C’est une valeur bien mise en avant afin de montrer qu’il peut se trouver n’importe où et qu’il suffit d’y croire. Car oui l’amour est beau mais il peut aussi rendre triste et donner des cœurs brisés. Chaque personnage ainsi incarne une version de l’amour : Victor qui veut un vrai amour et Emilie qui souffre d’un amour perdu où quelqu’un a joué sur ses sentiments. De quoi donner davantage d’émotions au métrage.

image noces funebres corpse bride
image noces funebres corpse bride

Qui dit triangle amoureux dit trois protagonistes qui vont rivaliser entre eux. Victor est un jeune homme sympathique, qui est un peu dans la Lune, très maladroit et qui doit épouser une femme qu’il ne connait pas du tout. En la rencontrant, il va finir par s’attacher à elle, donnant un coup de foudre. Cette femme, c’est Victoria. Elle est très discrète, posée et sensible, qui se trouve être juste un pion dans un échiquier et qui voudrait se marier avec l’amour véritable. Elle tient à Victor après une première rencontre et elle souhaite le retrouver. Enfin, Émilie est une femme qui a son caractère et qui est l’opposée de Victoria, non pas dans l’excès mais elle sait ce qu’elle veut car elle est habitée par la souffrance et elle ne veut plus revivre ça. Elle est combattive mais aussi avec une forte fragilité et elle tient tellement à son mariage car elle en oublie les bases fondamentales d’une telle union.

Du côté des seconds rôles, les parents de Victor et de Victoria ont un même but, profiter de la famille de l’autre pour des fins financières sans savoir que chacune est déjà ruinée. Si les parents de Victor sont simples, ceux de Victoria sont malfaisants et ne se préoccupent pas du tout de leur enfant. Quant au Lord, c’est l’antagoniste du métrage par sa façon d’être, se voulant hautain et avec une idée derrière la tête. Pour les habitants du monde des morts, on a de tout et cela forme un panel plutôt appréciable et amusant.

image noces funebres corpse bride
image noces funebres corpse bride

Avec Tim Burton à la barre, on se doute du rendu visuel qui nous attend. Chaque personnage a un design très particulier, avec des formes exagérées qui nous immergent vraiment dans un autre univers. Les décors sont également beaux à voir et sont bien détaillés. Globalement, les teintes colorimétriques tirent vers le bleu et le gris, il ne faut donc pas vous attendre à un monde très coloré. Mais l’énorme atout ce métrage réside dans son animation en stop-motion. Il faut l’avouer, c’est magnifique. Tout est extrêmement fluide qu’on a l’impression de voir un film en images de synthèse. C »est propre, les interactions sont parfaites et même la mise en scène est excellente. Si les chansons du métrage ne sont pas bien fameuses ni mémorables, la bande originale de Danny Elfman est bien plus savoureuse avec une mention spéciale sur la scène du duo en piano de toute beauté mais bien trop courte malheureusement.

Les noces funèbres est une réussite en animation qui mêle amour et mort d’une fort belle manière.

La note de Fabien


Réalisation : Tim Burton et Mike Johnson.Scénario : John August, Pamela Pettler et Caroline Thompson.Production : Allison Abbate, Tim Burton, Jeffrey Auerbach et Joe Ranft.Musique : Danny Elfman.Société de production : Warner Bros., Tim Burton Productions, Laika Entertainment et Will Vinton Studios.Distributeur : Warner Bros..Date...Les noces funèbres.