Les répliques et citations dans Apollo 13.


Découvrez les répliques les plus marquantes, les plus connues ou les plus amusantes du film Apollo 13.

Achats.


replique citation quote apollo 13

Journaliste : Ça ne vous gêne pas que pour le grand public, il s’agisse d’une mission de routine ?
Jim Lovell : Allez sur la Lune ce n’est jamais la routine, ça vous pouvez me croire. Et je crois que lorsque c’est la dernière mission d’un astronaute, son vol d’adieu, ce sera toujours quelque chose de mémorable.
Journaliste : Pourquoi la dernière, Jim ?
Jim Lovell : Je vais commander le meilleur vaisseau avec les meilleurs hommes qu’on puisse jamais avoir. Et je vais poser le pied sur un sol où il y a 200 degrés de différence entre le soleil et l’ombre. Alors je vois mal comment je pourrais faire mieux que ça.




replique citation quote apollo 13

Jim Lovell : Houston, on a un problème.


replique citation quote apollo 13

Jim Lovell : On vient de perdre la Lune.




replique citation quote apollo 13

Gene Kranz : Mais on ne va pas se poser sur la Lune malheureusement. Je me fiche de savoir pour quoi sont conçues les choses, c’est ce qu’elles peuvent faire qui compte.


replique citation quote apollo 13

Jim Lovell : Messieurs, qu’est-ce que vous comptez faire ? J’aimerais rentrer.


replique citation quote apollo 13

Gene Kranz : On n’a jamais perdu un américain dans l’espace et c’est sûrement pas sous ma direction qu’on va commencer. L’échec n’est pas envisageable.


replique citation quote apollo 13

Marilyn Lovell : Ils n’ont même pas passé l’émission de Jim.
Henry Hurt : Maintenant, c’est plus spectaculaire, les gens…
Marilyn Lovell : Oui c’est ça. Aller sur la Lune c’est pas assez spectaculaire mais qu’ils aient des ennuis, là ça plait.


replique citation quote apollo 13

Directeur de la NASA : Je sais quels problèmes on doit faire face. Ce pourrait être le pire désastre que la NASA est jamais connue.
Gene Kranz : Sauf votre respect, je pense que ça va être une de nos heures de gloire.


replique citation quote apollo 13

Jim Lovell : Allô Houston ? Ici Odyssey, on est content de vous retrouver !