Retour vers le futur 2.


affiche poster retour futur back future 2

Réalisation : Robert Zemeckis.
Scénario : Bob Gale.
Production : Bob Gale, Neil Canton, Steven Spielberg, Frank Marshall, Kathleen Kennedy et Steve Starkey.
Musique : Alan Silvestri.
Société de production : Universal Pictures, Amblin Entertainment et U-Drive Productions.
Distributeur : Universal Pictures.
Première mondiale : 20 novembre 1989 (Los Angeles).
Date de sortie USA : 22 novembre 1989.
Date de sortie française : 20 décembre 1989.
Titre original : Back to the Future Part II.
Durée : 1h48.
Budget : 40 millions de dollars.
Box-office mondial : 332,5 millions de dollars.
Box-office USA : 119 millions de dollars.
Entrées françaises : 2 924 108 entrées.

Résumé.

Doc conduit Marty en 2015 pour l’aider à corriger le futur. Malheureusement, Biff vole la DeLorean, modifiant le passé à son avantage. Marty et Doc repartent en 1955 pour tout remettre dans l’ordre.



Casting.

Marty McFly : Michael J. Fox (VF : Luq Hamet).
Doc Emmett Brown : Christopher Lloyd (VF : Pierre Hatet).
Lorraine McFly : Lea Thompson (VF : Céline Monsarrat).
Biff Tannen : Thomas F. Wilson (VF : Richard Darbois).
Jennifer Parker : Elisabeth Shue (VF : Brigitte Berges).
Strickland : James Tolkan (VF : Jean-Claude Montalban).



Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Retour vers le futur 2 est la suite de Retour vers le futur.

Le titre de travail du film était Paradox.

Dans les premières versions du scénario, Doc et Marty remontaient le temps en 1967. Marty empêche accidentellement ses parents de partir en vacances, moment où il fut conçu, menaçant alors sa propre existence.

Dans ce film, on visite différentes époques : 1985 (présent), 2015 (futur), 1985 en version alternative, 1955 (passé).

La date du futur est le 21 octobre 2015.

Crispin Glover a refusé de de reprendre son rôle de George McFly suite à un salaire jugé insuffisant. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est donc pas lui dans ce film mais Jeffrey Weisman portant des prothèses pour lui ressembler. Glover a porté plainte envers Universal pour tromperie et un accord financier fut réglé à l’amiable.

image retour futur back future 2

Elisabeth Shue (Jennifer) remplace Claudia Wells qui n’a pas pu reprendre son rôle pour raison familiale. La fin du premier film fut retourné pour servir d’introduction au second film avec la nouvelle actrice.

Nicole Kidman a été envisagée pour le rôle de Jennifer.

Ce n’est pas le vrai Michael Jackson qui est présent dans la scène du café des années 80. C’est E. Casanova Evans, imitateur professionnel de l’artiste, qui incarne le chanteur.

L’acteur Elijah Wood fait sa première apparition au cinéma en incarnant un enfant jouant sur une borne d’arcade. Il deviendra plus tard célèbre pour son rôle de Frodon dans la trilogie Le seigneur des anneaux.

Lors de la scène de la famille McFly, Michael J. Fox incarne Marty âgé, Marty Jr et sa fille Marlene.

Le tournage s’est déroulé du 20 février au 2 août 1989 en Californie.

Notre critique de Retour vers le futur 2.

Le risque d’une suite est de proposer moins bien que l’original surtout quand le scénario était déjà assez original.

image retour futur back future 2
image retour futur back future 2

On ne peut pas nier que ce constat est mis en échec ici. En effet, le scénario va nous offrir quelque chose de plus abouti et de plus complexe, oscillant ainsi à travers les époques. Cette fois-ci, on a droit à quelques petites explications scientifiques supplémentaires pour qu’on puisse mieux comprendre et ce n’est pas de trop. On passe du présent au futur à un présent alternatif puis au passé. Un vrai chassé-croisé qui nous offre ainsi multitudes de péripéties qui influent de tous les côtés. Il est d’ailleurs fort plaisant de retourner dans le premier film à travers d’autres points de vue et on se demande si certains événements n’en ont pas entraîné d’autres (les fameux paradoxes). On est tenu en haleine tout du long jusqu’à une conclusion surprenante mais qui montre surtout que c’est une histoire en deux parties, poussant vers le troisième opus.



Qui dit suite dit retrouver les mêmes personnages. Ils n’ont pas du tout changé par rapport au précédent long-métrage. Et pour cause, on est dans la continuité directe. Néanmoins, on est toujours attaché à eux. Marty a pris goût à l’aventure et à voyager dans le temps mais il est surtout curieux de voir le futur. On s’identifie à lui car forcément, on s’interroge sur l’avenir et ça a un côté déstabilisant d’y être plongé et de voir les nombreux changements. En fait il sert de fil conducteur dans notre voyage temporel. Il veut réparer les erreurs et gagne en maturité car il prend conscience des conséquences. Doc est toujours aussi loufoque et amusant. Il se veut plus sérieux quand même ici car il a voyagé et veut aider le futur de Marty tout en limitant la casse. Il est un peu moins présent dans le film. Quant à Biff, on va le voir jeune comme on le connait, vieux comme on s’en doutait mais aussi sa version alternative où il est devenu riche et autoritaire, ayant mis à sac Hill Valley. Enfin, Lorraine a droit aussi à différentes versions et on sent que l’actrice s’amuse à proposer des personnalités variées à son personnage.

image retour futur back future 2
image retour futur back future 2

On ne change pas une équipe qui gagne et la mise en scène reste sur la même lignée à savoir : de la réussite. La force réside au voyage entre les époques entre 1985, 2015, 1955 et 1985 alternatif. On a donc beaucoup de rythmes et surtout de grands changements dans les décors, en particulier celui du futur. Il est alors amusant de voir la vision qu’ont eu les artistes à cette époque pour imaginer le futur et de voir qu’ils étaient très loin du compte encore. Il y aurait presque une réflexion à aborder. Vu que la voiture vole et que le futur est très technologique, en opposition de l’opus précédent, les effets visuels sont grandement utilisés ici. Pourtant, il y a très peu de fausses notes tant cela fonctionne bien et apporte quelque chose à l’intrigue. Les musiques se veulent en revanche plus discrètes sans réussir à proposer des mélodies retravaillées pour coller aux différentes époques. Justement pour les époques, félicitations à la réalisation qui nous replace en 1955 avec des séquences du premier film mais avec d’autres prises de vues, nous rejouant certaines scènes.

Retour vers le futur 2 offre une suite réussie qui est remarquable par son voyage dans les époques.

La note de Fabien


Réalisation : Robert Zemeckis.Scénario : Bob Gale.Production : Bob Gale, Neil Canton, Steven Spielberg, Frank Marshall, Kathleen Kennedy et Steve Starkey.Musique : Alan Silvestri.Société de production : Universal Pictures, Amblin Entertainment et U-Drive Productions.Distributeur : Universal Pictures.Première mondiale : 20 novembre 1989 (Los Angeles).Date de...Retour vers le futur 2.