Sleepy Hollow : la légende du cavalier sans tête.


affiche poster sleepy hollow cavalier sans tete

Réalisation : Tim Burton.
Scénario : Andrew Kevin Walker.
Production : Scott Rudin et Adam Schroeder.
Musique : Danny Elfman.
Société de production : Paramount Pictures, Mandalay Pictures, Scott Rudin Productions, American Zoetrope, Karol Film Productions, Adam Schroeder Entertainment, Dieter Geissler Filmproduktion, Shepperton Studios et Tim Burton Productions.
Distributeur : Paramount Pictures.
Date de sortie USA : 19 novembre 1999.
Date de sortie française : 9 février 2000.
Titre original : Sleepy Hollow.
Durée : 1h46.
Budget : 100 millions de dollars.
Box-office mondial : 206 millions de dollars.
Box-office USA : 101 millions de dollars.
Entrées françaises : 2 491 374 entrées.

Résumé.

En 1799, l’inspecteur Ichabod Crane est envoyé à Sleepy Hollow pour élucider une série de meurtres où des gens sont décapités sans qu’on ne retrouve leur tête.



Casting.

Ichabod Crane : Johnny Depp (VF : Bruno Choël).
Katrina Van Tassel : Christina Ricci (VF : Barbara Tissier).
Le cavalier sans tête : Christopher Walken (VF : Inconnue).
Lady Mary Van Tassel : Miranda Richardson (VF : Béatrice Agenin).
Baltus Van Tassel : Michael Gambon (VF : Bernard Dhéran).
Jeune Masbath : Marc Pickering (VF : Donald Reignoux).
Brom Van Brunt : Casper Van Dien (VF : Damien Boisseau).
Steenwick : Jeffrey Jones (VF : Michel Favory).
Samuel Philipse : Richard Griffiths (VF : Inconnue).
Thomas Lancaster : Ian McDiarmid (VF: Maurice Chevit).
James Hardenbrook : Michael Gough (VF : Jacques Dynam).
Bourgmestre : Christopher Lee (VF : Jean Topart).
Matilda Crane : Lisa Marie (VF : Inconnue).



Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Sleepy Hollow : la légende du cavalier sans tête est l’adaptation du roman La Légende de Sleepy Hollow de Washington Irving publié en 1820.

Le projet débute en 1994.

Tim Burton souhaitait tourner le film en noir et blanc mais il opta pour le monochromatique.

Mel Gibson, Brad Pitt, Liam Neeson et Daniel Day-Lewis ont été envisagés pour le rôle d’Ichabod Crane ; Winona Ryder pour celui de Katrina Van Tassel ; Marlon Brando pour celui du cavalier sans tête.

image sleepy hollow légende cavalier sans tete

Johnny Depp a réalisé ses différentes cascades.

Johnny Depp voulait davantage ressembler au personnage repoussant du film en portant des prothèses mais le réalisateur a refusé, préférant se concentrer sur sa personnalité.

Le moulin est une maquette en perspective forcée dans le paysage.

Il a fallu trois mois pour construire les décors de la ville de Sleepy Hollow.

Le tournage s’est déroulé du 20 novembre 1998 au 10 mai 1999 en Angleterre.

Notre critique de Sleepy Hollow : la légende du cavalier sans tête.

Tim Burton, du fantastique, du morbide… on se sent en pays de connaissances.

image sleepy hollow légende cavalier sans tete
image sleepy hollow légende cavalier sans tete

Deux aspects sont présents dans l’intrigue. Le premier concerne l’aspect fantastique. Alors qu’on aurait pu rester dans du crédible, au contraire on entre clairement dans du surnaturel. En effet, le cavalier sans tête existe bel et bien, on y trouve des sorcières, de la magie… Pour autant, ce n’est pas ce qui est omniprésent dans l’intrigue et ça reste passable. Car c’est le second aspect qui occupe tout le film : le polar. Nous sommes dans une enquête sur un tueur en série. Il faut donc trouver les indices, repérer les coupables, déjouer le complot… Tous les ingrédients d’un film policier évidemment. Néanmoins, ce n’est pas toujours très clair car tout est expliqué très vite et on a du mal à retenir les différentes informations car on ne revient jamais dessus. On est presque dans du Agatha Christie avec beaucoup de présumés coupables et une révélation sauf qu’elle est ici mal gérée pour être captivante. On apprécie aussi un certain style d’écritures dans les dialogues qui se veulent la plupart du temps soutenu à coup de métaphores et d’envolées lyriques.



Nous avons affaire à un casting très réussi et le traitement des personnages l’est tout autant. Ichabod est quelqu’un de distingué, maniéré, très sûr de lui et qui cache ses doutes, se voulant parfois maladroit. Si son comportement est très contrasté par rapport à sa profession, c’est plus son esprit qui est vif, adepte de la déduction et qui trouve de la logique en toute chose. Il est attachant par sa façon d’être en réalité. Katrina est la jeune demoiselle mais qui n’est pas celle en détresse mais quelqu’un d’attaché à son père et à la réputation de la famille. Elle se prend d’affection pour Ichabod et c’est dommage que ça donne un début de relation romantique. Si les différents notables ne font pas forcément long feu, il est regrettable que la vraie personne qui manipule tout soit quelqu’un qu’on voit si peu. Quant au cavalier, sa présence est inquiétante, imposante et même sans avoir de visage il fait peur.

image sleepy hollow légende cavalier sans tete
image sleepy hollow légende cavalier sans tete

On est pleinement dans le style qui est attitré à Tim Burton : le gothique. Ce qui frappe d’entrée de jeu est la teinte monochromatique, proche du noir et blanc qui rappelle les films d’horreur de la Hammer. Cela donne une ambiance pesante et le fait d’être souvent de nuit, dans une forêt sans feuillage avec beaucoup de brouillard amplifie le caractère oppressant et surnaturelle. On parle aussi de décapitation et par conséquent, on en a plusieurs dans le film. Les âmes très sensibles seront sans doute choqués car ça ne fait pas dans la dentelle et parfois c’est très sanguinolent sans pour autant être « convaincant » car le sang a une drôle de texture même si le rouge ressort bien sur le fond noir. On ne comprend pas trop l’intérêt des flash-back sur le passé d’Ichabod car cela ne joue même pas sur la personnalité du personnage. Enfin, la bande originale de Danny Elfman ne parvient pas à offrir une musique mémorable même si elle contribue à l’immersion d’un tueur venant de l’enfer.

Sleepy Hollow : la légende du cavalier sans tête est un polar surnaturel intéressant qui vaut le détour par son style visuel plus que par son histoire.

La note de Fabien


Réalisation : Tim Burton.Scénario : Andrew Kevin Walker.Production : Scott Rudin et Adam Schroeder.Musique : Danny Elfman.Société de production : Paramount Pictures, Mandalay Pictures, Scott Rudin Productions, American Zoetrope, Karol Film Productions, Adam Schroeder Entertainment, Dieter Geissler Filmproduktion, Shepperton Studios et Tim Burton Productions.Distributeur :...Sleepy Hollow : la légende du cavalier sans tête.