Tout sauf toi.


affiche poster tout sauf toi anyone but you

Réalisation : Will Gluck.
Scénario : Ilana Wolpert et Will Gluck.
Production : Will Gluck, Joe Roth et Jeff Kirschenbaum.
Musique : Chris Stracey et Este Haim.
Société de production : Australian Government, Fifty-Fifty Films, Olive Bridge Entertainment, Roth/Kirschenbaum Films, SK Global, Sony Pictures Releasing et The New South Wales Government.
Distributeur : Columbia Pictures.
Date de sortie USA : 22 décembre 2023.
Date de sortie française : 24 janvier 2024.
Titre original : Anyone but You.
Durée : 1h40.
Budget : 25 millions de dollars.
Box-office mondial : Inconnue.
Box-office USA : Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Après une aventure d’une nuit qui s’est mal terminée suite à un quiproquo, Bea et Ben se retrouvent à Sydney pour le mariage d’amis communs. Des amis qui les verraient bien vraiment en couple.

Casting.

Bea : Sydney Sweeney (VF : Inconnue).
Ben : Glen Powell (VF : Julien Allouf).
Claudia : Alexandra Shipp (VF : Aurélie Konaté).
Pete : GaTa (VF : Diouc Koma).
Halle : Hadley Robinson (VF : Inconnue).
Carol : Michelle Hurd (VF : Virginie Emane).
Leo : Dermot Mulroney (VF : Guillaume Orsat).
Jonathan : Darren Barnet (VF : Gauthier Battoue).
Innie : Rachel Griffiths (VF : Anne Massoteau).
Roger : Bryan Brown (VF : Hervé Bellon).

Affiches.

Images.

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Tout sauf toi est une adaptation libre et contemporaine de a pièce de théâtre « Beaucoup de bruit pour rien » de William Shakespeare de 1598.

image tout sauf toi anyone but you

Le tournage s’est déroulé en Australie.

Notre critique de Tout sauf toi.

Comédie romantique qui semble bien prévisible, mais pourquoi pas.

image tout sauf toi anyone but you
image tout sauf toi anyone but you

Effectivement, on ne risque pas d’être surpris par quoi que ce soit. Déjà par la rencontre qui est terriblement cliché et digne de toutes les comédies romantiques caricaturales. Passons. L’acte suivant du film se veut déjà plus intéressant car tout devient alors un jeu un peu malsain et gentillet à la fois. Les deux tourtereaux se méprisent, puis ils comprennent le jeu de leurs amis, ils décident de jouer pleinement juste pour que chacun récupère son ex mais forcément, à trop jouer on finit par se brûler et les sentiments reviennent. Le cheminement est donc bien classique et c’est dommage de ne pas avoir voulu sortir des sentiers battus et proposer de l’originalité même si on se doute de la fin. On a également une dose d’humour mais pas toujours bien géré tant certaines séquences virent trop comédie sans grande subtilité.

Bonne qualité côté casting et c’est appréciable. Ben et Bea ne sont pas des clichés et même s’ils ne sont pas très développés en personnalité, on s’attache à eux. Chacun a été blessé par l’autre suite à un malentendu et aucun ne veut avouer son erreur. Pourtant, il y a une attirance inavouée qu’ils ne veulent pas reconnaître. De plus, chacun veut retrouver son ex mais on doute de leur sincérité, comme si c’était plus une relation par dépit que par véritable amour. Les seconds rôles sont corrects et amusants même si on aurait aimé qu’ils soient davantage exploités.

image tout sauf toi anyone but you
image tout sauf toi anyone but you

Comme nous sommes dans une comédie romantique, il n’y a pas grande audace dans la réalisation qui reste académique. Heureusement, elle reste efficace bien qu’elle ne profite pas pleinement des capacités visuelles de l’Australie. C’est aussi le genre qui demande une bande originale porteuse et ce n’est pas vraiment le cas. Bien que pas mauvaise, elle manque d’une chanson percutante.

Tout sauf toi n’apporte rien de bien neuf pour une comédie romantique mais on passe au moins un bon moment.

La note de Fabien


Réalisation : Will Gluck.Scénario : Ilana Wolpert et Will Gluck.Production : Will Gluck, Joe Roth et Jeff Kirschenbaum.Musique : Chris Stracey et Este Haim.Société de production : Australian Government, Fifty-Fifty Films, Olive Bridge Entertainment, Roth/Kirschenbaum Films, SK Global, Sony Pictures Releasing et The New South...Tout sauf toi.