Twister.


affiche poster twister

Réalisation : Jan de Bont.
Scénario : Michael Crichton et Anne-Marie Martin.
Production : Ian Bryce, Michael Crichton, Kathleen Kennedy, Laurie MacDonald et Steven Spielberg.
Musique : Mark Mancina.
Société de production : Warner Bros., Universal Pictures, Amblin Entertainment, Constant c Productions et Twister Productions.
Distributeur : Warner Bros..
Date de sortie USA : 10 mai 1996.
Date de sortie française : 21 août 1996.
Titre original : Twister.
Durée : 1h53.
Budget : 92 millions de dollars.
Box-office mondial : 494,6 millions de dollars.
Box-office USA : 241,8 millions de dollars.
Entrées françaises : 2 515 282 entrées.

Résumé.

Jo est une scientifique et chasseuse de tornade. Avec Bill, ils ont mis au point une machine pour les étudier de l’intérieur afin de mieux créer un système d’alerte. Pour cela, il faut s’approcher au plus près d’elles.



Casting.

Jo Thornton Harding : Helen Hunt (VF : Brigitte Berges).
Bill Harding : Bill Paxton (VF : Bernard Lanneau).
Melissa Reeves : Jami Gertz (VF : Françoise Cadol).
Dustin Davis : Philip Seymour Hoffman (VF : Éric Etcheverry).
Meg Greene : Lois Smith (VF : Claude Chantal).
Jonas Miller : Cary Elwes (VF : Pierre Tessier).
Robert « Rabbit » Nurick : Alan Ruck (VF : Éric Missoffe).
Allan Sanders : Sean Whalen (VF : Ludovic Baugin).
Jason « Preacher » Rowe : Scott Thomson (VF : Georges Caudron).
Tim « Beltzer » Lewis : Todd Field (VF : Thierry Wermuth).



Affiches.

Images.

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Tom Hanks, Mel Gibson, Kevin Costner, Dennis Quaid et John Travolta ont été envisagés pour le rôle de Bill ; Laura Dern pour celui de Jo.

Suite à une bande sonore très forte, certaines enceintes de cinéma ont été détruites.

image twister

Le tournage s’est déroulé de mai à juillet 1995 au Canada, Iowa et Oklahoma.

Notre critique de Twister.

Un autre film catastrophe, cette fois-ci les tornades nous attendent.

image twister
image twister

En général avec les films catastrophes, on a tendance à partir toujours dans la surenchère et le scénario ne brille pas vraiment. Puis parfois, on a une pépite et ce film en fait partie. L’histoire est sérieuse du début à la fin et ne fait que partir crescendo en intensité. Déjà, nous découvrons le métier de chasseur de tornades, de la recherche scientifique sur ce phénomène et des risques pris pour les étudier. C’est extrêmement prenant et on a du mal à décrocher. Il n’y a pas d’humour, pas de situations loufoques, pas d’enjeux de sauveur du monde. Tous les défauts du film catastrophes ne sont pas présents au profit d’une grande qualité d’écriture. Sans compter les intrigues secondaires avec la rivalité d’une autre équipe de chercheurs et de la relation du divorce en cours entre les deux protagonistes. Aucune de ces histoires n’est mal gérée, apportant vraiment quelque chose au film. De plus, les émotions sont présentes et c’est une bonne chose.



La qualité perdure avec les personnages. Jo est une experte aguerrie, ayant vécu un traumatisme à l’enfance qui lui a fait déclencher cette passion. Elle a une part d’inconscience mais c’est sa façon de surmonter sa douleur, affrontant les dangers à en prendre trop les risques. Elle vit mal également le divorce avec Bill. Ce dernier, autre expert plus raisonnable mais qui a créé le projet de recherche, s’est retiré du métier pour se remarier. Néanmoins, sa passion ne l’a jamais quitté et il repart à l’aventure. On comprend que ses sentiments pour Jo n’ont pas entièrement disparu. Les personnages secondaires, plutôt nombreux car c’est tout une équipe, étoffent l’histoire. Petit bémol sur Mélissa qui fait trop la femme sérieuse et coincée qui contraste totalement avec les autres membres ainsi que Dustin trop extravagant.

image twister
image twister

Qui dit film catastrophe dit aussi une réalisation qui part loin et même trop loin. Raté, ici, c’est une réussite complète. La mise en scène reste terre à terre (ou terre à ciel pourrait-on dire) tant c’est immersif. On est pris du début à la fin par une sorte d’oppression des forces de la nature et c’est parfaitement retranscrit à l’image. Les effets visuels sont forcément de la partie et ils sont très réussis, ça renforce encore plus à la crédibilité du phénomène. Il y a aussi un gros travail sur les décors qui sont bien évidemment détruits ainsi que beaucoup d’effets concrets, renforçant la réalité des événements. Constat partagé avec la bande sonore qui renforce l’effroi. Quant à la bande originale, elle offre à la fois des mélodies épiques et touchantes ainsi que des chansons dynamiques, intégrées au métrage à travers les membres de l’équipe qui lancent des playlists en pleine chasse au tornade.

Twister nous happe littéralement dans un film catastrophe de très haute qualité qui marque clairement les esprits.

La note de Fabien


Réalisation : Jan de Bont.Scénario : Michael Crichton et Anne-Marie Martin.Production : Ian Bryce, Michael Crichton, Kathleen Kennedy, Laurie MacDonald et Steven Spielberg.Musique : Mark Mancina.Société de production : Warner Bros., Universal Pictures, Amblin Entertainment, Constant c Productions et Twister Productions.Distributeur : Warner Bros..Date de...Twister.