2 Fast 2 Furious.


affiche poster 2 fast furious

Réalisation : John Singleton.
Scénario : Michael Brandt et Derek Haas.
Production : Neal H. Moritz et Heather Lieberman.
Musique : David Arnold.
Société de production : Universal Pictures, Original Film, Mikona Productions GmbH & Co. KG et Ardustry Entertainment.
Distributeur : Universal Pictures.
Première mondiale : 5 juin 2003 (Hollywood).
Date de sortie USA : 6 juin 2003.
Date de sortie française : 18 juin 2003.
Titre original : 2 Fast 2 Furious.
Durée : 1h47.
Budget : 76 millions de dollars.
Box-office mondial : 236,4 millions de dollars.
Box-office USA : 127,1 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 827 554 entrées.

Résumé.

Arrêté par la police, Brian doit collaborer avec eux pour supprimer son casier judiciaire. Il doit infiltrer un gang qui recherche des pilotes et il veut son ami d’enfance Roman comme partenaire.



Casting.

Brian O’Conner : Paul Walker (VF : Guillaume Lebon).
Roman Pearce : Tyrese Gibson (VF : Bruno Henry).
Monica Fuentes : Eva Mendes (VF : Ivana Coppola).
Carter Verone : Cole Hauser (VF : Julien Kramer).
Tej Parker : Ludacris (VF : Sidney Kotto).
Agent Bilkins : Thom Barry (VF : Pascal Renwick).
Agent Markham : James Remar (VF : Jérôme Keen).
Suki : Devon Aoki (VF : Odile Cohen).
Orange Julius : Amaury Nolasco (VF : Christophe Peyroux).



Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

2 Fast 2 Furious est la suite de Fast and Furious.

Un scénario avait été écrit si Vin Diesel acceptait de revenir. Ce fut finalement le second scénario qui a été utilisé.

50 Cent a été envisagé pour le rôle de Roman ; Rosa Blasi pour celui de Monica Fuentes.

image 2 fast furious

Paul Walker a réalisé la plupart de ses cascades.

Les acteurs ont été autorisés à improviser sur plusieurs scènes.

Le tournage s’est déroulé du 25 septembre au 14 décembre 2002 en Floride et en Californie.

Notre critique de 2 Fast 2 Furious.

On se doute qu’après un premier opus qui a été fleurissant au box-office et vu le potentiel, il y avait moyen d’avoir une suite.

image 2 fast furious
image 2 fast furious

Alors en gros, on reprend le même concept d’une infiltration, on y rajoute des voitures et… voilà. Le scénario est vraiment mauvais dans son écriture avec des dialogues ridicules et une intrigue plutôt grotesque. C’est du déjà-vu et c’est surtout assez barbant. Tout semble avoir été fait pour s’adresser à un public d’adolescents adeptes de bagnoles et ça s’arrête là. Déjà que le premier opus n’avait pas le scénario du siècle mais ça se tenait, là ça fait beaucoup moins envie jusqu’à sa dernière partie loufoque. On est vraiment face à un scénario proche du nanar. Par chance, on évite cette fois-ci l’intrigue amoureuse. Mais surtout on n’a pas vraiment de lien avec le film précédent si ce n’est le personnage principal. C’est une forme de suite mais qui veut relancer autre chose.



Brian signe donc son retour et il est devenu un pilote de rodéo émérite. On occulte donc toute son évolution d’avoir progressé à ce point et il faut le prendre comme tel. Pour autant, il n’a rien d’autre de nouveau le concernant. Il accepte la mission pour redevenir plus « libre » et se montre toujours aussi courageux et inventif. Le nouveau venu est Roman. Fier à bras, vantard, gourmand, il sert presque d’atout comique dans sa manière d’être. Néanmoins, il forme un bon duo avec Brian car malgré leur passif, il s’apprécie pour partir dans de folles courses de voitures. L’autre agent infiltrée, Monica, est sous couverture sentimentale avec le grand antagoniste mais elle n’a pas un réel intérêt. Quant à l’antagoniste, il accumule tous les cliches du friqué flambeur à l’ego surdimensionné qui se montre impitoyable en jouant les durs.

image 2 fast furious
image 2 fast furious

En voyant ce film, on ne peut s’empêcher de se demander si le réalisateur n’était pas comme un gamin avec une caméra, des grosses voitures et l’envie de se faire plaisir sans aucun talent au passage. Les angles de vue sont bancales mais sans un apport artistique, c’est plus un style pour se donner un genre de mec branché mais ça frise le ridicule. Sans compter que la plupart des séquences d’action, en l’occurrence les courses poursuites, sont mal filmées avec une caméra qui part dans tous les sens et un montage ultra dynamique inutile. Les gros plans sont légions et ça fait moche. Sans compter que l’utilisation d’effets visuels à outrance gâchent encore plus le massacre visuel que c’était déjà à cause de leur piètre qualité. La bande originale use de la musique qui tape dur mais cassant l’immersion. On notera aussi des incohérences avec des cascadeurs automobiles ne ressemblant pas du tout aux acteurs mais qu’on voit suffisamment bien ou même un plan bien visible d’un policier mimant d’écrire des notes dans le vide car elles sont déjà écrites sur son papier…

2 Fast 2 Furious est vraiment furieux dans la médiocrité.

La note de Fabien


Réalisation : John Singleton.Scénario : Michael Brandt et Derek Haas.Production : Neal H. Moritz et Heather Lieberman.Musique : David Arnold.Société de production : Universal Pictures, Original Film, Mikona Productions GmbH & Co. KG et Ardustry Entertainment.Distributeur : Universal Pictures.Première mondiale : 5 juin 2003 (Hollywood).Date...2 Fast 2 Furious.