Argylle.


affiche poster argylle

Réalisation : Matthew Vaughn.
Scénario : Jason Fuchs.
Production : Adam Bohling, Jason Fuchs, David Reid et Matthew Vaughn.
Musique : Lorne Balfe.
Société de production : Apple Original Films, Apple Studios, Cloudy Productions et Marv Films.
Distributeur : Universal Pictures et AppleTV+.
Date de sortie USA : 31 janvier 2024.
Date de sortie française : 2 février 2024.
Titre original : Argylle.
Durée : 2h19.
Budget : 200 millions de dollars.
Box-office mondial : Inconnue.
Box-office USA : Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Elly Conway, romancière d’espionnage, fait la rencontre d’Aiden, un espion qui veut la sauver. Ce qui va la troubler est que les intrigues et les personnages de son roman prennent vie.

Casting.

Elly Conway : Bryce Dallas Howard (VF : Barbara Beretta).
Argylle : Henry Cavill (VF : Adrien Antoine).
Aidan : Sam Rockwell (VF : Damien Ferrette).
Ritter : Bryan Cranston (VF : Stefan Godin).
Ruth : Catherine O’Hara (VF : Inconnue).
Wyatt : John Cena (VF : Xavier Fagnon).
Alfred Solomon : Samuel L. Jackson (VF : Thierry Desroses).
LaGrange : Dua Lipa (VF : Audrey Sourdive).
Keira : Ariana DeBose (VF : Inconnue).
Saba Al-Badr : Sofia Boutella (VF : Inconnue).

Achats.

À venir.

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Argylle est l’adaptation du roman du même nom d’Ellie Conway publié en 2024, donnant une sortie quasi simultanée entre les écrans et les livres.

Le projet débute en 2021.

Le film devait initialement sortir uniquement sur AppleTV+ avant d’avoir droit à une sortie en salle.

image argylle

Le film est prévu pour être le début d’une trilogie.

Le tournage s’est déroulé en Angleterre.

Notre critique de Argylle.

Confusion entre création et réalité, le tout dans un univers d’espionnage, curieux mélange très attirant.

image argylle
image argylle

Alors on va tâcher de ne pas spoiler pour vous conserver son lot de surprises. Car en effet, la puissance d’un scénario réside dans ses rebondissements et ce film ne cesse de nous proposer surprise sur surprise, nous scotchant parfois sur notre siège de voir à quel point on se fait berner. C’est propre à l’espionnage où rien n’est forcément vrai tant manipulation et mensonge font parties de ce monde. Le scénario nous oriente donc dans une sorte de multivers où les œuvres de l’autrice semblent prendre vie. Alors rassurez-vous, nous ne somme pas dans de la science-fiction mais on n’en dira pas plus. On prend un savoureux plaisir à profiter de l’intrigue tant elle est bien construite. Dans le lot, il y a également de l’humour subtilement dosé sans négliger pour autant l’action et la tension. On pourrait sans doute juste regretter un peu plus d’émotions surtout vu le nombre de révélations. Autre petit défaut : la temporalité. Il y a des ellipses parfois trop brutales qu’on se perd un peu, surtout concernant les voyages entre les pays. Enfin, une fois les ultimes révélations faites, il y a un petit essoufflement en terme de surprises et on revient sur une histoire un peu plus classique.

En tête d’affiche, Bryce Dallas Howard livre une très bonne prestation. Autrice passionnée par l’espionnage, elle va se retrouver coincée dans son propre univers. Tout s’embrouille dans sa tête, ayant des hallucinations, perdant la notion de la réalité, ne sachant plus à qui faire confiance et on traverse ainsi le film à travers ses yeux. C’est très prenant. L’espion du film, incarné par le surprenant Sam Rockwell tant c’est un rôle à contre-emploi, n’est pas toujours très net et on se demande lui aussi qui il est et où il nous embarque. Il protège l’héroïne mais n’incarne pas pour autant le surhomme indestructible. Il apporte aussi une petite touche comique. La présence d’Henry Cavill en Argylle est plus l’incarnation de la création littéraire et ne fait que des apparitions. Dommage sur ce point.

image argylle
image argylle

Dès la séquence d’ouverture, on retrouve bien le style de Matthew Vaughn. Il est doué dans la mise en scène d’action et en particulier dans les scènes de confusion mentale. Il aime particulièrement faire des passages à travers les yeux des personnages, donnant une immersion somme toute intéressante. On a donc parfois du grand spectacle… mais pas pour le plaisir des yeux malheureusement. En effet, à trop vouloir en faire, les effets visuels sont appelés en renfort et ils sont assez discutables du point de vue de la qualité. On regrette trop de facilité numérique au lieu de faire peut-être plus simple mais plus propre. Du côté sonore, l’utilisation de chansons dynamiques pour les scènes de combats fonctionnent bien même si cela ne révolutionne pas le genre. Pour le reste, les musiques ne sont pas exceptionnelles.

Argylle est un film d’action original dans le fond tant on aime se faire retourner le cerveau et la forme n’est pas si mal avec de l’audace dans la réalisation.

La note de Fabien


Réalisation : Matthew Vaughn.Scénario : Jason Fuchs.Production : Adam Bohling, Jason Fuchs, David Reid et Matthew Vaughn.Musique : Lorne Balfe.Société de production : Apple Original Films, Apple Studios, Cloudy Productions et Marv Films.Distributeur : Universal Pictures et AppleTV+.Date de sortie USA : 31 janvier 2024.Date...Argylle.