Batman : le défi.


affiche poster batman défi returns

Réalisation : Tim Burton.
Scénario : Daniel Waters.
Production : Tim Burton et Denise Di Novi.
Musique : Danny Elfman.
Société de production : Warner Bros. et PolyGram Filmed Entertainment.
Distributeur : Warner Bros..
Date de sortie USA : 19 juin 1992.
Date de sortie française : 15 juillet 1992.
Titre original : Batman Returns.
Durée : 2h06.
Budget : 80 millions de dollars.
Box-office mondial : 266,9 millions de dollars.
Box-office USA : 162,9 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 243 471 entrées.

Résumé.

À Gotham, un nouveau venu veut devenir le maire de la ville : le Pingouin, un malfrat. Batman va essayer de le contrer mais sur sa route il va trouver Catwoman.

Casting.

Bruce Wayne / Batman : Michael Keaton (VF : Patrick Osmond).
Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Danny DeVito (VF : Philippe Peythieu).
Selina Kyle / Catwoman : Michelle Pfeiffer (VF : Emmanuèle Bondeville).
Max Shreck : Christopher Walken (VF : Patrick Guillemin).
Alfred Pennyworth : Michael Gough (VF : Jacques Ciron).
Maire de Gotham City : Michael Murphy (VF : Mario Santini).
Charles « Chip » Shreck : Andrew Bryniarski (VF : Serge Faliu).
James Gordon : Pat Hingle (VF : Jean-Claude Sachot).

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Batman : le défi est la suite de Batman.

Le projet devait à l’origine être une suite du premier opus mais Tim Burton voulait plutôt en faire un film autonome. Le scénario fut donc réécrit.

La moitié des plateaux de tournage de la Warner était occupée par les décors du film.

Annette Bening, Jodie Foster, Sigourney Weaver, Brooke Shields, Cher, Geena Davis, Bridget Fonda, Nicole Kidman, Madonna, Demi Moore, Susan Sarandon, Melanie Griffith et Meryl Streep ont été envisagées pour le rôle de Catwoman ; Dustin Hoffman, Marlon Brando, Bob Hoskins, Alan Rickman, Ben Kingsley, John Goodman, Christopher Lee, Joe Pesci, Ray Liotta et Christopher Lloyd pour celui du Pingouin.

image batman défi returns

Soixante costumes de Catwoman ont été conçus pour le film.

Le costume de Batman pèse 25 kilos.

La scène où Catwoman a un oiseau dans la bouche, c’est un vrai oiseau qui a été utilisé.

C’est le premier film à utiliser la technologie Dolby Digital, un nouveau format audio numérique.

Des maquettes ont été utilisés pour des décors.

Des effets numériques ont été utilisées, technologie encore débutante à ce moment là.

Le maquillage de la transformation de Danny DeVito en Pingouin demandait deux à trois heures chaque jour.

Le tournage s’est déroulé du 6 juin 1991 au 20 février 1992 en Californie.

Notre critique de Batman : le défi.

Aussi bien suite qu’histoire autonome, on retrouve donc l’homme chauve-souris.

image batman défi returns
image batman défi returns

Après un premier opus de haute qualité, l’idée de continuer dans l’univers à de quoi satisfaire. Sauf que le scénario nous aura beaucoup moins marqué. Il y a pourtant de très bonnes idées mais qui ne sont jamais approfondi au point qu’on soit captivé. Le fait d’accuser Batman de tous les maux de Gotham, de faire basculer l’opinion contre lui, de le faire passer pour le méchant de l’histoire, c’est quelque chose de fort. Néanmoins, cela donne un résultat plutôt confus tout ça pour… juste obtenir le poste de maire. On est plus dans quelque chose de politique et de domination. Alors certes, ça contre balance la domination destructrice du Joker mais les enjeux ne sont pas suffisamment clairs pour saisir le réel danger. Il y a aussi une absence de scènes fortes de même qu’une absence de séquence portée sur les émotions. Alors même si le scénario est plutôt bon, il n’arrive pas à faire mieux que le précédent film et se veut même un cran inférieur. L’autre élément surprenant concerne les nombreuses références sexuelles, bien loin de ce qu’on peut s’attendre pour un tel univers si sombre.

Batman reste donc égal à lui-même et on ne creuse pas davantage le personnage. Même si dans un sens il y a une réflexion portée sur le fait que le justicier est peut être plus proche du méchant que du héros, ce n’est jamais un angle qui est fortement utilisé. Bruce continue d’être un séducteur mais ça manque clairement de crédibilité. Il faut donc compter sur les deux antagonistes du film pour contrebalancer. On commence par Selina, incarnée par Michelle Pfeiffer qui est excellente et qui vole la vedette à la chauve-souris. Secrétaire maltraitée, elle devient Catwoman (avec une origin story sans grandes explications convaincantes), gagnant en grâce, en élégance et surtout en domination. Elle est plus combattive et veut se venger. L’autre méchant réside en Pingouin, lui aussi parfaitement bien interprété. Le personnage fait peur non pas par son physique mais par sa manière d’être. C’est une forme de grande enfant sans maturité, blessé par une absence de parents, et qui va manipuler les habitants par son talent d’orateur. Il n’est pas dans la force mais dans l’intelligence. Quant à Shreck, il a un charisme indéniable mais son personnage n’est pas suffisamment présent alors qu’il est une forme de méchant lui aussi, agissant dans l’ombre.

image batman défi returns
image batman défi returns

On retrouve Tim Burton à la réalisation et on garde ainsi le même style visuel. Gotham est toujours aussi lugubre. En revanche, on ne revoit pas la même qualité. Déjà car l’arrivée d’effets numériques se ressent et ne sont pas toujours des plus réussis mais ce n’est pas le plus choquant. C’est plus sur les effets pratiques que le bât blesse. On voit beaucoup trop les câbles qui permettent aux personnages d’être projetés, de voler ou les voitures de se faire percuter violemment. Il n’y a presque pas d’efforts de les dissimuler, cassant toute cohérence. Du côté des décors, l’antre du Pingouin est intéressant bien que peu effrayant. On salue plutôt le travail des maquilleurs sur le personnage de DeVito qui est la plus belle réussite du film. Danny Elfman livre aussi une partition égale à la précédente sans pour autant apporter un thème supplémentaire percutant.

Batman : le défi ne parvient pas à relever le défi de la suite, la faute à tout ce qui a baissé d’un cran en qualité.

La note de Fabien


Réalisation : Tim Burton.Scénario : Daniel Waters.Production : Tim Burton et Denise Di Novi.Musique : Danny Elfman.Société de production : Warner Bros. et PolyGram Filmed Entertainment.Distributeur : Warner Bros..Date de sortie USA : 19 juin 1992.Date de sortie française : 15 juillet 1992.Titre original :...Batman : le défi.