Casino Royale.


affiche poster casino royale

Réalisation : Martin Campbell.
Scénario : Neal Purvis, Robert Wade et Paul Haggis.
Production : Michael G. Wilson et Barbara Broccoli.
Musique : David Arnold.
Société de production : Columbia Pictures, Eon Productions, Casino Royale Productions, Stillking Films, Casino Royale, Studio Babelsberg, Government of the Commonwealth of the Bahamas, Metro-Goldwyn-Mayer, Danjaq et United Artists.
Distributeur : Columbia Pictures.
Première mondiale : 14 novembre 2006.
Date de sortie USA : 17 novembre 2006.
Date de sortie française : 22 novembre 2006.
Titre original : Casino Royale.
Durée : 2h25.
Budget : 150 millions de dollars.
Box-office mondial : 616,5 millions de dollars.
Box-office USA : 167,4 millions de dollars.
Entrées françaises : 3 182 602 entrées.

Résumé.

James Bond vient d’obtenir son matricule 00. Sa première mission va le conduire à traquer Le Chiffre, un riche banquier du terrorisme.

Casting.

James Bond : Daniel Craig (VF : Éric Herson-Macarel).
Vesper Lynd : Eva Green (VF : elle-même).
Le Chiffre : Mads Mikkelsen (VF : Dominique Collignon-Maurin).
M : Judi Dench (VF : Nadine Alari).
Felix Leiter : Jeffrey Wright (VF : Jean-Louis Faure).
René Mathis : Giancarlo Giannini (VF : Michel Papineschi).
Solange Dimitrios : Caterina Murino (VF : elle-même).
Alex Dimitrios :Simon Abkarian (VF : lui-même).
Steven Obanno : Isaach de Bankolé (VF : Frantz Confiac).
Monsieur White : Jesper Christensen (VF : Jean-Bernard Guillard).

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Casino Royale est l’adaptation de Casino Royale de Ian Fleming publié en 1953

Alors qu’il était question de faire un cinquième film avec Pierce Brosnan dans le rôle titre de James Bond, la production a décidé de repartir à zéro avec un nouvel acteur plus jeune.

Goran Visnjic, Henry Cavill, Julian McMahon, Sam Worthington, Dominic West, Gerard Butler, Ewan McGregor et Hugh Jackman ont été envisagés pour le rôle de James Bond ; Angelina Jolie, Naomi Watts, Scarlett Johansson, Rose Byrne, Jennifer Connelly, Rachel McAdams, Thandiwe Newton, Michelle Pfeiffer, Olivia Wilde, Keira Knightley, Sienna Miller, Vera Farmiga et Charlize Theron pour celui de Vesper.

Daniel Craig a pris vingt kilos de muscles pour le rôle.

image casino royale

La scène de l’accident de voiture où l’Aston Martin DBS fait 7 tonneaux est inscrite au Guiness des records pour le plus grand nombre de tonneaux.

La fusillade impliquant une Aston Martin DB9, trois exemplaires de la voiture furent détruite à 300 000 dollars chacune.

Le tournage s’est déroulé du 30 janvier au 21 juillet 2006 en Italie, République Tchèque, Bahamas et Angleterre.

Notre critique de Casino Royale.

Relance de la saga, nouvel acteur, nouvelle approche, gros pari en jeu.

image casino royale
image casino royale

Et on peut avouer que c’est un pari relevé haut la main. On découvre ainsi les débuts du plus célèbre des espions et ça permet de le voir encore agir impulsivement ou avec maladresse. Mais surtout, l’intrigue ne propose plus de conquête du monde mais plutôt le financement du terrorisme. Une originalité appréciable pour apporter de la nouveauté dans une franchise si longue. On est agréablement surpris par un scénario qui ne cesse de se relancer aussi bien dans l’action (et il y en a beaucoup) mais aussi en apportant une très longue séquence sous tension autour… d’une table de casino. Il y a un fort travail d’écriture qui ne tombe jamais dans l’excès du classique film d’espionnage. Pour autant, le scénario n’en oublie pas moins d’apporter de l’émotion car on ne va pas voir que le super espion mais aussi l’homme qui se trouve dans le costume.

C’est là que Daniel Craig entre en jeu. Magnifique performance de sa part et surtout une magnifique nouvelle interprétation de James Bond. Même si on regrette que par moment il semble infatigable à travers des course-poursuite hautement physiques, il n’est pas qu’un espion et un assassin. Derrière son tempérament froid et pince sans rire, il a ses failles psychologiques et ça le montre plus humain, moins comme une machine de guerre. Il a ce côté classe au repos et devient une vraie brute dans l’action mais sans excès. Il a aussi cette facette de séducteur mais il va franchir la ligne rouge en tombant amoureux, biaisant alors ses jugements. Et ce, à cause de Vesper. Eva Green est parfaite tant elle est teintée de mystère. Élégante, froide, manipulatrice, amoureuse… Elle a différents visages qui cachent quelque chose. Face à Bond, Le Chiffre. Pas un dominateur, pas un conquérant, juste un banquier qui finance le terrorisme. Cet expert des nombres arnaque ses clients pour obtenir toujours plus d’argent. C’est un antagoniste intéressant car changeant de l’ordinaire. Pourtant, derrière se cache une certaine organisation bien secrète et on se demande ce que c’est. Enfin, on retrouve M, dirigeant du MI6 implacable et glaciale mais qui a une relation particulière avec Bond et on sent qu’un potentiel s’installe pour explorer cette dynamique du cheffe et de son agent.

image casino royale
image casino royale

À l’heure où le film d’espionnage a un nouveau visage avec Jason Bourne, il fallait bien que les studios tentent de le surpasser. Alors on va plutôt dire que c’est du même niveau. Le film se veut bien plus orienté dans l’action avec des courses poursuites folles, des combats brutaux sans trop d’excès. C’est très bien équilibré globalement en sachant poser des temps de repos. La partie de poker est intense alors que c’est qu’un jeu de carte car servie pas une mise en scène sous tension. Qui dit film d’espionnage dit aussi voyage. On va ainsi sillonner quelques pays qui sont toujours chaleureux et exotiques. Si vous voulez retrouver les codes de James Bond, oui on retrouve l’Aston Martin, oui on retrouve le smoking mais non vous ne trouverez pas les gadgets de Q (qui n’est même pas présent ici). On est donc dans quelque chose de plus terre à terre sans dénaturer pour autant la saga. On termine sur la bande originale qui fait le travail mais qui n’offre pas quelque chose d’exceptionnel.

Casino Royale offre un nouveau James Bond magistral avec un renouveau de la franchise dans un film d’action réussi.

La note de Fabien


Réalisation : Martin Campbell.Scénario : Neal Purvis, Robert Wade et Paul Haggis.Production : Michael G. Wilson et Barbara Broccoli.Musique : David Arnold.Société de production : Columbia Pictures, Eon Productions, Casino Royale Productions, Stillking Films, Casino Royale, Studio Babelsberg, Government of the Commonwealth of the Bahamas,...Casino Royale.