Shrek 2.


affiche poster shrek 2

Réalisation : Andrew Adamson, Kelly Asbury et Conrad Vernon.
Scénario : Andrew Adamson, Joe Stillman, J. David Stem et David N. Weiss.
Production : Jeffrey Katzenberg.
Musique : Harry Gregson-Williams.
Société de production : DreamWorks Animation, Dreamworks Pictures et Pacific Data Images.
Distributeur : Dreamworks Pictures.
Première mondiale : 15 mai 2004 (Cannes).
Date de sortie USA : 19 mai 2004.
Date de sortie française : 23 juin 2004.
Titre original : Shrek 2.
Durée : 1h32.
Budget : 150 millions de dollars.
Box-office mondial : 929 millions de dollars.
Box-office USA : 441,4 millions de dollars.
Entrées françaises : 7 185 626 entrées.

Résumé.

Shrek et Fiona viennent de se marier. Les parents de cette dernière les invitent à venir à Fort Fort Lointain pour la rencontre. Des tensions naissent entre Shrek et le Roi, ce dernier voulant casser le couple que pour sa fille épouse le Prince Charmant.

Casting.

Shrek : Mike Myers (VF : Alain Chabat).
L’Âne : Eddie Murphy (VF : Med Hondo).
Fiona : Cameron Diaz (VF : Barbara Tissier).
Lillian : Julie Andrews (VF : Tania Torrens).
Le Chat Potté : Antonio Banderas (VF : Boris Rehlinger).
Harold : John Cleese (VF : Michel Prud’homme).
Le prince Charmant : Rupert Everett (VF : Lionel Tua).
Marraine la bonne fée : Jennifer Saunders (VF : Claire Guyot).
Doris : Larry King (VF : Jean Barney).
P’tit Biscuit : Conrad Vernon (VF : Emmanuel Garijo).

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Shrek 2 est la suite de Shrek.

image shrek 2

Notre critique de Shrek 2.

Un univers a été posé, il est temps maintenant de l’explorer avec cette suite.

image shrek 2
image shrek 2

Après un premier opus très touchant, sachant manier humour et sérieux, cette suite tente de faire la même recette mais en plus déséquilibrée. On est ici dans une ambiance bien plus fun, usant des parodies de films en tout genre (voire en en abusant un peu trop), misant plus sur de l’action et de quoi s’amuser pleinement. Sur ce registre, c’est bien fait. Mais la force du premier film est-elle de retour ? Et bien… pas tout à fait. On retrouve des sujets sérieux mais qui font recyclage, comme l’acceptation de la différence, faire plaisir à l’autre… et le seul ajout notable est de voir ce qu’on peut faire par force de l’amour pour quelqu’un. Cependant, ce n’est pas autant approfondi et ça donne aussi moins d’émotions. C’est dommage d’avoir perdu cette facette là si qualitative. Il y a aussi une part un peu plus sombre avec plus de dangers et de manipulation, quitte à faire souffrir.

On retrouve donc nos deux tourtereaux. Shrek est toujours aussi amoureux mais il va devoir passer l’étape de la rencontre des parents de Fiona. Cela va le perturber car il va encore devoir endurer le regard des autres et ça le blesse. Néanmoins, il est prêt à beaucoup pour la rendre heureuse et il se veut ainsi plus approfondi que dans le précédent film. On voit clairement toute sa gentillesse, quelqu’un qui a le cœur sur la main et prêt à tous les sacrifices. Fiona est en position délicate aussi que ses parents acceptent ce qu’elle est devenue mais aussi que tout se passe bien avec eux et Shrek. Elle cherche à trouver un terrain d’entente mais elle a aussi quelques conflits avec lui. Un problème de communication qui représente aussi ce que certains couples ont du mal. L’âne est toujours aussi bavard et insupportable, il n’évolue pas et c’est regrettable. Côté nouveau venu, le Chat Potté a du potentiel et se veut amusant par sa façon d’être, se la jouant grand séducteur mais aussi grand guerrier. Les parents de Fiona sont opposés, avec un Roi autoritaire et manipulateur tandis que la Reine est l’image d’une mère adorable. Ce qui manquait clairement au premier film est comblé ici avec de vrais antagonistes, comprenant Charmant qui n’a rien de charmant avec son ego surdimensionné, ainsi que sa mère qui déplace ses pions pour son avantage.

image shrek 2
image shrek 2

On quitte en bonne partie le marais et la forêt pour découvrir Fort Fort Lointain. Cette cité royale a de l’envergure même si on ne la visite pas tant que ça. Elle propose des décors réussis mais pas aussi immersifs qu’auparavant. La qualité de l’animation a gagné quelques points en particulier sur les personnages humains, se voulant encore plus détaillés et expressifs. La réalisation reste efficace mais comme pour le premier film, ne cherche pas à aller plus loin que sa zone de confort. Du côté de la bande originale, encore une fois on a droit à de très belles musiques encore plus envoûtantes et touchantes.

Shrek 2 dispose d’un scénario un peu moins émouvant mais est compensé par des personnages davantage développés.

La note de Fabien


Réalisation : Andrew Adamson, Kelly Asbury et Conrad Vernon.Scénario : Andrew Adamson, Joe Stillman, J. David Stem et David N. Weiss.Production : Jeffrey Katzenberg.Musique : Harry Gregson-Williams.Société de production : DreamWorks Animation, Dreamworks Pictures et Pacific Data Images.Distributeur : Dreamworks Pictures.Première mondiale : 15 mai...Shrek 2.