Star Trek : Insurrection.


affiche poster star trek insurrection

Réalisation : Jonathan Frakes.
Scénario : Michael Piller.
Production : Rick Berman.
Musique : Jerry Goldsmith.
Société de production : Paramount Pictures.
Distributeur : Paramount Pictures.
Date de sortie USA : 11 décembre 1998.
Date de sortie française : 3 mars 1999.
Titre original : Star Trek : Insurrection.
Durée : 1h43.
Budget : 58 millions de dollars.
Box-office mondial : 112,6 millions de dollars.
Box-office USA : 70,2 millions de dollars.
Entrées françaises : 109 408 entrées.

Résumé.

L’Enterprise se rend sur une planète où Data agit violemment. Sur place, Picard et son équipage découvre une source de rajeunissement qu’un Amiral de la Fédération convoite, quitte à bafouer le règlement.

Casting.

Jean-Luc Picard : Patrick Stewart (VF : Claude Giraud).
William Riker : Jonathan Frakes (VF : Sylvain Lemarié).
Data : Brent Spiner (VF : Yves Beneyton).
Geordi LaForge : LeVar Burton (VF : Thierry Desroses).
Beverly Crusher : Gates McFadden).
Worf : Michael Dorn (VF : Benoît Allemane).
Deanna Troi : Marina Sirtis (VF : Déborah Perret).
Ahdar Ru’afo : F. Murray Abraham (VF : Frédéric Cerdal).
Anij : Donna Murphy (VF : Catherine Privat).
Matthew Dougherty : Anthony Zerbe (VF : Marcel Guido).
Gallatin : Gregg Henry (VF : Bernard Bollet).
Sojef : Daniel Hugh Kelly (VF : Martin Brieuc).

Affiches.

Images.

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Star Trek : Insurrection est la suite de Star Trek : Générations et de Star Trek : premier contact. C’est le neuvième film de la franchise Star Trek.

Arnold Schwarzenegger a été envisagé pour le rôle de Ru’afo ; Gene Hackman pour celui de Doughtey ; Sally Field pour celui d’Anij.

image star trek insurrection

Le film eut plusieurs titres envisagés durant la production : Prime Directive, The Directive, The Resignation, The Enemy Within, Breach of Promise, Dereliction of Duty, Rebellion, High Treason, Act of Treason et Apostasy.

Le tournage s’est déroulé du 31 mars au 2 juillet 1998 en Californie.

Notre critique de Star Trek : Insurrection.

Après un film orienté sombre et action, celui-ci a pour objectif d’alléger l’ambiance.

image star trek insurrection
image star trek insurrection

Effectivement, le scénario se veut plus optimiste. Par chance, ce n’est pas avec de l’humour mais avec des thématiques plus universelles et qui soulèvent des questions. Ainsi, la peur de vieillir est un axe majeur même si on aurait aimé que ce soit davantage travaillé. Car ce qui va être le plus mis en avant est l’incursion d’un peuple très avancé (Starfleet) sur un peuple d’apparence plus primitif. Pourtant, ce dernier maîtrise la technologie mais ils ont fait le choix de ne pas s’en servir. On a donc une réflexion sur ce que la technologie peut bouleverser sur une civilisation. En plus de l’intrigue principale, quelques intrigues secondaires sont présentes même si sans intérêt notables. Les histoires de cœur vont occuper certains personnages, sûrement pour donner un peu plus de positivité encore. On a donc un scénario plutôt bien construit et qui se veut intéressant.

Chaque personnage va vraiment être exploité dans ce film. Picard veut protéger la civilisation et ne pas se rattacher à la jeunesse éternelle. Il se rebelle contre son Amiral et ça surprend venant de lui. Data va avoir droit à une facette plus touchante en s’interrogeant sur de nouvelles émotions humaines et il va apprendre à travers un petit garçon. Les autres membres de l’équipage vont profiter aussi de certains avantages de la planète sans pour autant négliger leur objectif. C’est une sorte de renaissance pour eux. Anij, l’autochtone de la planète, a deux visions : celle de la technologie qu’elle a mis dans l’ombre et celle de la vie qu’elle met en lumière. Elle est une passerelle entre deux mondes opposés au premier abord. Les méchants du film sont corrects et on évite la caricature. Néanmoins, on aurait apprécié que ce soit traités plus efficacement autre que de vouloir profiter d’une longue vie.

image star trek insurrection
image star trek insurrection

On dispose ici d’une réalisation plus posée qui cherche à donner de la joie avec cette planète chaleureuse et naturelle, loin des grandes cités modernes. Cette approche n’est pas un mal pour varier un peu. Pour autant, la mise en scène n’a rien d’extraordinaire et reste dans une zone de confort. On notera aussi une modernité technique avec l’utilisation bien plus conséquence des effets numériques aussi bien dans l’espace (qui ne sont pas toujours très convaincants) que sur le vaisseau (avec des incrustations un peu brouillonne sur certains plans).

Star Trek : Insurrection est agréable à voir avec une bonne thématique sur l’évolution technologique et la vie éternelle.

La note de Fabien


Réalisation : Jonathan Frakes.Scénario : Michael Piller.Production : Rick Berman.Musique : Jerry Goldsmith.Société de production : Paramount Pictures.Distributeur : Paramount Pictures.Date de sortie USA : 11 décembre 1998.Date de sortie française : 3 mars 1999.Titre original : Star Trek : Insurrection.Durée : 1h43.Budget : 58 millions...Star Trek : Insurrection.