The dark knight rises.


affiche poster dark knight rises

Réalisateur : Christopher Nolan.
Scénariste : Christopher Nolan et Jonathan Nolan.
Producteur : Christopher Nolan, Charles Roven et Emma Thomas.
Compositeur : Hans Zimmer.
Société de production : Warner Bros., Legendary Entertainment, DC Entertainmen, Syncopy et DC Comics.
Distributeur : Warner Bros.
Date de sortie USA : 20 juillet 2012.
Date de sortie française : 25 juillet 2012.
Titre original : The dark knight rises.
Durée : 2h44.
Budget : 250 millions de dollars.
Box-office mondial : 1,08 milliard de dollars.
Box-office USA : 448 millions de dollars.
Entrées françaises : 4 413 773 entrées.

Résumé.

Bruce Wayne s’est retiré de même que le chevalier noir. Quand Bane arrive en ville pour réduire Gotham en cendres, Batman décide de revenir pour sauver sa ville en étant aidé par Selina Kyle, une cambrioleuse.



Casting.

Bruce Wayne / Batman : Christian Bale (VF : Philippe Valmont).
Bane : Tom Hardy (VF : Jérémie Covillault).
James « Jim » Gordon : Gary Oldman (VF : Vincent Violette).
Selina Kyle / The Cat : Anne Hathaway (VF : Caroline Victoria).
Alfred Pennyworth : Michael Caine (VF : Frédéric Cerdal).
John Blake : Joseph Gordon-Levitt (VF : Alexis Victor).
Miranda Tate : Marion Cotillard (VF : elle-même).
Lucius Fox : Morgan Freeman (VF : Benoît Allemane).
John Daggett : Ben Mendelsohn (VF : Lionel Tua).
Peter Foley : Matthew Modine (VF : Emmanuel Jacomy).
Henri Ducard : Liam Neeson (VF : Samuel Labarthe).
Jonathan Crane / L’Épouvantail : Cillian Murphy (VF : Mathias Kozlowski).
Barsad : Josh Stewart (VF : Sébastien Desjours).
Anthony Garcia : Nestor Carbonell (VF : Franck Capillery).



En savoir plus.

The dark knight rises est la suite de Batman begins et The dark knight : le chevalier noir.

À l’origine, Joker devait apparaître dans le troisième film mais la mort de l’acteur a modifié les plans.

Chris Nolan a hésité avant de faire ce troisième film.

Les studios Warner voulait que l’antagoniste soit l’Homme-Mystère et qu’il soit joué par Leonardo DiCaprio.

Angelina Jolie, Rachel Weisz, Natalie Portman, Keira Knightley, Kate Mara, Gemma Arterton, Jessica Biel, Blake Lively, Lady Gaga, Charlotte Riley, Rhona Mitra, Megan Fox et Charlize Theron ont été envisagées pour le rôle de Selina Kyle ; Leonardo DiCaprio, Ryan Gosling et Mark Ruffalo pour celui de John Blake.

image dark knight rises

La Batwing a été réellement construite et fut posée sur un véhicule roulant qui fut effacé en post-production.

Le costume de Batman est composé de 110 morceaux.

Plus d’une heure de film ont été tournées au format IMAX.

Lors d’une cascade avec la Batpod, la cascadeuse a raté une descente d’escalier et a détruit une caméra IMAX.

Hans Zimmer a demandé aux internautes d’enregistrer leur voix pour le chant du film : « Deh-shay, deh-shay ! Bah-sah-rah, bah-sah-rah ! ». Il a ainsi pu avoir une énorme chorale et faire participer les fans.

Notre critique de The dark knight rises.

Après un second opus exceptionnel qui avait mis la barre très haut, il est temps de dire au revoir à la chauve-souris.

image dark knight rises

On fait ainsi un bond dans le temps : Batman n’est plus, Bruce Wayne se fait discret, la criminalité a baissé… On se dit qu’il a réussi son coup et que Gotham est sauvé. Ce n’est que reculer pour mieux sauter car ce film va mettre la ville complètement sans dessus dessous en jouant sur les peurs, sur l’oppression des peuples… pour mieux les entraîner dans une révolution. Le scénario s’oriente donc vers l’anarchie avec un pouvoir absolu au peuple mais sans réelle justice, à un saccage des biens et des grandes entreprises et à l’arrestation des résistants. Cela reflète ainsi un courant de pensée et c’est ce qui va servir de toile de fond au film. Néanmoins, l’intrigue se veut quand même moins prenante que le précédent long-métrage. On est dans quelque chose de plus posée globalement avec beaucoup de discours. Rassurez-vous, ce n’est pas pour autant que l’action est en retrait.

Car l’autre fil conducteur vient du questionnement de Bruce Wayne. Il n’est plus aussi fort, a plus de failles, se met à douter et c’est un film bien plus psychologique ici. Le personnage est clairement torturé et il veut abandonner la cape et le masque, devant le porter une dernière fois pour sauver ce qui lui tient à cœur. Vous l’aurez donc compris, après ses débuts dans le premier film suivi de son paroxysme dans le second, ici nous voyons la chute du héros. C’est ce qui fait aussi la force de ce métrage car on voit rarement les super-héros aussi faibles. L’histoire propose aussi un élément intéressant avec l’identité de Batman révélée à l’antagoniste. Ce petit détail bouscule tout car Batman ne doit plus se protéger que lui mais aussi protéger son entourage. Cela donne un autre souffle dans les tensions. On voit clairement que la chauve-souris est un symbole au-delà d’un seul homme. Vu que c’est censé être le dernier opus, on a donc droit à une vraie fin qui tient parfaitement la route. Globalement, le film offre aussi quelques belles scènes portées sur l’émotion.

image dark knight rises
image dark knight rises

On retrouve ainsi Bruce Wayne sous une nouvelle facette, étant dans sa propre ombre qu’il s’est lui-même créé. Ce n’est plus le playboy ni le grand justicier, mais bien un corps meurtri et un esprit tourmenté. C’est intéressant de voir que le film traite alors plus de Bruce que de Batman. Ce n’est pas pour autant que la chauve-souris est mise au rebus car elle va être un condensé de rage où on voit le super-héros bien plus combattif. Il est toujours épaulé par le technophile Lucius mais aussi par Alfred qui se veut bien plus touchant encore qu’auparavant. Il y a vraiment une symbiose entre lui et son « fils adoptif » et leur relation va être également mise à mal, reflétant l’état d’esprit de Bruce qui ne pense plus clairement. Quant à Gordon qui a monté en grade, il est mis en retraite forcée mais il continue de combattre auprès des autres pour sauver Gotham.

Du côté des nouveaux venus, on a Miranda. Une industrielle qui voit en la technologie de Wayne Enterprises le moyen de sauver l’humanité. C’est un peu tiré par les cheveux mais passons. Ce qu’on note surtout est la très mauvaise interprétation globale de Marion Cotillard. Il y a également John Blake, un policier qui a des idéaux et qui soutient la cause de Batman. Il va participer à la résistance et son passé se veut touchant, rendant le personnage bien plus attachant. On continue avec Selina Kyle, plus connue sous le nom de Catwoman. Anne Hathaway livre une superbe performance dans le rôle d’une cambrioleuse de renom mais qui n’a pas un mauvais fond, cherchant juste à survivre dans une ville appauvrie. Elle forme un bon complément à Batman car elle est plus sage, plus réfléchie dans ses actions.

image dark knight rises
image dark knight rises

On termine bien évidemment avec le principal antagoniste du film : Bane. Tom Hardy arrive à en donner un méchant brutal mais pas sans cerveau. C’est là justement la vraie force de ce personnage. Même s’il est imposant, avec une grande forme physique, agissant par des actions impressionnantes en terme d’éclat, il est très posé, très calme et ça fait froid dans le dos. Il sait manipuler les gens et est bien loin de la caricature du « gros bras pas de cerveau ». Il croit aussi en sa propre cause et si ses motivations sont louables, on ne peut que contredire ses agissements. Il est vraiment tout l’opposé du Joker justement.

La trilogie se termine avec le même réalisateur, à savoir Chris Nolan. Malgré une séquence d’ouverture exceptionnelle, on le sent moins inspiré pour la suite du film. À part quelques plans sublimes, le style visuel est moins approfondi, surtout comparé aux deux premiers films. En effet, celui-ci se déroule presque que en plein jour, cassant cet aspect sombre et lugubre propice à Batman. Les grandes séquences de bataille sont bien présentes dont un combat très intense entre le chevalier noir et Bane. On note aussi l’arrivée du Batwing, « l’avion » de Batman qui donne vraiment des séquences aériennes prenantes en pleine ville. La bande originale garde la majestuosité d’Hans Zimmer qui apporte de nouvelles mélodies percutantes.

The dark knight rises conclut parfaitement la trilogie même si un cran sous le film précédent.



La note de Fabien


Réalisateur : Christopher Nolan.Scénariste : Christopher Nolan et Jonathan Nolan.Producteur : Christopher Nolan, Charles Roven et Emma Thomas.Compositeur : Hans Zimmer.Société de production : Warner Bros., Legendary Entertainment, DC Entertainmen, Syncopy et DC Comics.Distributeur : Warner Bros.Date de sortie USA : 20 juillet 2012.Date de...The dark knight rises.