Kong : Skull Island.


affiche poster kong skull island

Réalisation : Jordan Vogt-Roberts.
Scénario : Max Borenstein, Dan Gilroy et Derek Connolly.
Production : Jon Jashni, Mary Parent et Thomas Tull.
Musique : Henry Jackman.
Société de production : Warner Bros., Legendary Entertainment, Tencent Pictures et Créa TV.
Distributeur : Warner Bros..
Date de sortie USA : 10 mars 2017.
Date de sortie française : 8 mars 2017.
Titre original : Kong : Skull Island.
Durée : 1h59.
Budget : 185 millions de dollars.
Box-office mondial : 568,6 millions de dollars.
Box-office USA : 168 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 613 179 entrées.

Résumé.

En 1973, une équipe de scientifiques et de militaires se rendent à Skull Island, une île explorée. Sur place, ils découvrent Kong, un gorille géant, ainsi que d’immenses créatures. Une mission de survie commence.

Casting.

Kong : Terry Notary et Toby Kebbell.
James Conrad : Tom Hiddleston (VF : Alexis Victor).
Mason Weaver : Brie Larson (VF : Élisabeth Ventura).
Hank Marlow : John C. Reilly (VF : Bruno Abraham-Kremer).
Houston Brooks : Corey Hawkins (VF : Diouc Koma).
San Lin : Jing Tian (VF : Geneviève Doang).
Reg Slivko : Thomas Mann (VF : Martin Loizillon).
Glenn Mills : Jason Mitchell (VF : Mohamed Sanou).
Earl Cole : Shea Whigham (VF : Éric Herson-Macarel).
Reles : Eugene Cordero (VF : Inconnue).
Preston Packard : Samuel L. Jackson (VF : Thierry Desroses).
William « Bill » Randa : John Goodman (VF : Jacques Frantz).
Victor Nieves : John Ortiz (VF : Julien Sibre).

Affiches.

Images.

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Kong : Skull Island est le second film de la saga du MonsterVerse. Il fait suite à Godzilla.

Le projet débute en 2014.

image kong skull island

JK Simmons, Russell Crowe et Michael Keaton ont été envisagés pour des rôles.

Le tournage s’est déroulé du 19 octobre 2015 au 18 mars 2016 à Hawaï, Australie et Vietnam.

Notre critique de Kong : Skull Island.

Autre grosse créature du cinéma qui n’est pas loin de ses 100 ans, on le retrouve à nouveau sur grand écran.

image kong skull island
image kong skull island

Histoire originale et non remake du film de 1933, cela permet d’avoir un renouveau et on le reconnait, l’histoire est vraiment bonne. Déjà par l’aspect aventure où on va traverser l’île, rencontrer de nombreuses espèces dangereuses, devoir survivre en territoire hostile, découvrir une nouvelle culture… On est conquis car on ne tombe jamais dans la surenchère d’actions. Puis il y a aussi les messages qui sont véhiculés. Tout d’abord avec le respect pour la nature, qu’elle est plus forte que l’humanité et qu’elle survivra toujours. Même si ce n’est pas très approfondi, certaines répliques sont là pour nous faire réfléchir. Enfin, il y a surtout le parallèle sur la guerre du Vietnam. Ici, on voit bien la dénonciation des militaires qui tirent dans le tas, qui vont se retrouver les victimes plus que les grands guerriers, les horreurs des conflits et les massacres engendrés. On conclura également par une légère touche humoristique bien menée à travers un personnage mais qui s’explique aussi par une sorte de folie.

Un grand groupe dans ce film mais on va se concentrer sur les plus importants (la plupart des soldats servant de futurs victimes). James est le spécialiste des territoires hostiles et de la survie, servant de guide pour le groupe. Il n’est pas pour autant le grand héros caricatural et ça le rend davantage crédible. Il représente vraiment le courage. Mason est photographe de guerre et va donc être le point de vue civil et qui est aussi marquée par toutes les atrocités qu’elle a couvert. Là encore, pas un cliché car sa bravoure est justifiée par ses expériences. Hank est un survivant de l’île qui a connu une forme de solitude durant des décennies, le rendant un peu fou dans son comportement et ça reste très crédible. Enfin, malheureusement il y a une grosse caricature avec le colonel Packard, militaire trop endoctriné dont les armes sont ses seules paroles, préférant tuer que de s’enfuir. Mais dans un sens, ça montre également un déraillement psychologique des conséquences du Vietnam. Quant à Kong, héros réel du métrage, on aurait juste pu espérer s’attarder un peu plus sur lui car par moment, on comprend que d’être orphelin et le dernier de son espèce lui pèsent sur le moral.

image kong skull island
image kong skull island

Avec un tel film, on ne s’attend pas à grand chose et pourtant, on a droit à une sacré surprise. La réalisation est vraiment soignée et propose même une approche artistique très intéressante à voir. En effet, entre le travail de l’éclairage, la composition de l’image, les effets de style… tout est là pour se démarquer du lot et ça marche. Avec des créatures gigantesques, forcément les effets numériques sont présents et ils sont de très grandes qualités. Que ce soit Kong ou les Rampants ainsi que toute la faune, on y croit et tous se veulent effrayants. On aurait en revanche apprécié d’avoir une bande originale plus épique ou émotionnelle tant il y avait matière à faire.

Kong : Skull Island surprend par ses nombreuses qualités aussi bien visuelles que dans les messages transmis.

La note de Fabien


Réalisation : Jordan Vogt-Roberts.Scénario : Max Borenstein, Dan Gilroy et Derek Connolly.Production : Jon Jashni, Mary Parent et Thomas Tull.Musique : Henry Jackman.Société de production : Warner Bros., Legendary Entertainment, Tencent Pictures et Créa TV.Distributeur : Warner Bros..Date de sortie USA : 10 mars 2017.Date...Kong : Skull Island.