Taxi 4.


affiche poster taxi 4

Réalisation : Gérard Krawczyk.
Scénario : Luc Besson.
Production : Luc Besson.
Musique : Romaric Laurence, Maste, Damien Roques (Da Octopusss), Tefa et Weallstar.
Société de production : EuropaCorp, ARP Sélection, TF1 Films Production, Apipoulaï, Sofica Europacorp, Canal+ et CinéCinéma.
Distributeur : ARP Sélection.
Première mondiale : 9 février 2007 (Marseille).
Date de sortie USA : Inconnue.
Date de sortie française : 14 février 2007.
Titre original : Taxi 4.
Durée : 1h31.
Budget : 17 millions d’euros.
Box-office mondial : Inconnue.
Box-office USA : Inconnue.
Entrées françaises : 4 562 928 entrées.

Résumé.

Émilien et Daniel font à nouveau équipe pour arrêter un braqueur de banque belge.

Casting.

Daniel Morales : Samy Naceri.
Émilien Coutant-Kerbalec : Frédéric Diefenthal.
Gérard Gibert : Bernard Farcy.
Petra Coutant-Kerbalec : Emma Sjöberg.
Alain Trésor : Édouard Montoute.
Edmond Bertineau : Jean-Christophe Bouvet.
Albert Van den Bosch / Édouard Triboulet : Jean-Luc Couchard.
Serge : François Damiens.
Sukk : Mourade Zeguendi.
La buse : Hugues Hausman.
Léo Morales : Driss Spinosa.
Maxime Coutant-Kerbalec : Mermoz Melchior.

Affiches.

Images.

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Taxi 4 est la suite de TaxiTaxi 2 et Taxi 3.

image taxi 4

Notre critique de Taxi 4.

Mais pourquoi faire un quatrième alors que la saga était déjà très mauvais ?

image taxi 4
image taxi 4

On pensait avoir atteint un niveau de souffrance avec le film précédent et finalement, on peut encore creuser plus profond dans la crétinerie absolue. Le scénario est une énorme catastrophe ridicule dont l’intrigue principale n’a rien de captivante et fait du déjà-vu. Pire, après les clichés sur les allemands et les japonais, maintenant ce sont les clichés sur les belges. Rien ne va tant les gags ne sont pas drôles et on se demande combien de neurones ont vraiment été utilisés pour écrire l’histoire mais zéro semble le plus probable. Les intrigues secondaires ne servent à rien aussi bien le babysitting des enfants que l’infiltration de Petra dans le gang. Puis pour un film portant le nom d’un véhicule, où sont les courses poursuites ? Les cascades ? Tout ce qui est lié à une voiture en fait. On cherche encore.

Le recyclage continue avec les personnages. Émilien n’a pas gagné en intelligence et reste maladroit comme pas possible. Daniel conduit et se veut le « cerveau » en faisant les bonnes déductions mais c’est tellement prévisible. Petra est la plus normale, encore une fois tant elle reste la touche sérieuse du film. Elle agit en tant qu’agente infiltrée et elle s’en sort bien. Gibert… le clown surjoue à un niveau jamais vu encore. Reste alors le méchant… catastrophique également. Aucune construction, aucune personnalité, rien de rien.

image taxi 4
image taxi 4

Le moins pire dans tout ça reste la réalisation qui fait simple et heureusement. Mais ça s’arrête là car il n’y a rien d’autre à retenir. Forcément, vu que la voiture ne sert à rien dans le film, on ne peut pas se consoler avec des cascades (même si folles) ni de quoi dynamiser un film qui se veut bien soporifique. Bref, on ne s’étalera pas davantage devant un tel naufrage. Quoi que, pourquoi utiliser des images de synthèse pour transformer le taxi en super bolide ? En plus, c’est trop flagrant pour être convaincant.

Taxi 4 est synonyme de ridicule ou de grotesque ou de massacre ou de honte, et encore tous ces mots sont en-dessous de la vérité.

La note de Fabien


Réalisation : Gérard Krawczyk.Scénario : Luc Besson.Production : Luc Besson.Musique : Romaric Laurence, Maste, Damien Roques (Da Octopusss), Tefa et Weallstar.Société de production : EuropaCorp, ARP Sélection, TF1 Films Production, Apipoulaï, Sofica Europacorp, Canal+ et CinéCinéma.Distributeur : ARP Sélection.Première mondiale : 9 février 2007 (Marseille).Date...Taxi 4.