Ocean’s Thirteen.


affiche poster ocean's thirteen

Réalisation : Steven Soderbergh.
Scénario : David Levien et Brian Koppelman.
Production : Jerry Weintraub.
Musique : David Holmes.
Société de production : Warner Bros., Village Roadshow Pictures, Jerry Weintraub Productions et Section Eight.
Distributeur : Warner Bros..
Première mondiale : 24 mai 2007 (Cannes).
Date de sortie USA : 20 juin 2007.
Date de sortie française : 8 juin 2007.
Titre original : Ocean’s Thirteen.
Durée : 2h02.
Budget : 85 millions de dollars.
Box-office mondial : 311,3 millions de dollars.
Box-office USA : 117,2 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 633 507 entrées.

Résumé.

Après que le nouveau magnat des casinos ait trahi Reuben, Danny et Rusty ainsi que la bande veulent lui rendre la monnaie de sa pièce. Non pas en le braquant mais en faisant gagner tous les joueurs.

Casting.

Daniel « Danny » Ocean : George Clooney (VF : Samuel Labarthe).
Robert Charles « Rusty » Ryan : Brad Pitt (VF : Jean-Pierre Michaël).
Linus Caldwell : Matt Damon (VF : Damien Boisseau).
Willy Bank : Al Pacino (VF : José Luccioni).
Terry Benedict : Andy García (VF : Bernard Gabay).
Basher Tarr : Don Cheadle (VF : Lucien Jean Baptiste).
Frank Catton : Bernie Mac (VF : Tola Koukoui).
Abigail Sponder : Ellen Barkin (VF : Marie Vincent).
Reuben Tishkoff : Elliott Gould (VF : Bernard Tiphaine).
Saul Bloom : Carl Reiner (VF : Jo Doumerg).
Virgil Malloy : Casey Affleck (VF : Carol Styczen).
Turk Malloy : Scott Caan (VF : Jérôme Pauwels).
Livingston Dell : Eddie Jemison (VF : Philippe Siboulet).
Yen : Shaobo Qin.
François Toulour : Vincent Cassel (VF : lui-même).

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Ocean’s Thirteen est la suite de Ocean’s Eleven et Ocean’s Twelve.

La scène où Linus est à Londres est un heureux concours de circonstance. Matt Damon y tournait La vengeance dans la peau et les studios en ont profité.

Le tournage s’est déroulé du 21 juillet au 18 décembre 2006 au Nevada, Californie et Angleterre.

Notre critique de Ocean’s Thirteen.

Déjà que le précédent métrage n’ait pas été des plus fameux, on n’est pas rassuré de voir la saga perdurer.

image ocean's thirteen
image ocean's thirteen

Le seul concept novateur ici est que c’est un braquage inversé. Ce n’est pas la bande qui va repartir avec l’argent mais ils vont truquer toutes les machines afin que tout le monde gagne, ruinant ainsi le directeur. C’est malheureusement la seule petite pépite d’un scénario qui n’est pas des plus reluisants. Déjà car on part encore dans des incohérences avec des situations qui vont trop loin, comme une énorme foreuse souterraine ou encore l’intelligence artificielle ultra développée. On vire presque science-fiction avec certains des gadgets. Le reste ne se veut pas trop ennuyant mais on en est pas loin quand même. On ne ressent pas véritablement de la tension et les touches humoristiques ne sont pas très amusantes. On est loin de la qualité du premier film et ça tire pas mal en longueur avec des séquences inutiles (comme la grève de l’usine par exemple).

Comme auparavant, toute la bande est de retour mais on perd encore en intérêt. Danny et Rusty sont les têtes pensantes mais n’ont plus ce charisme mordant qui faisaient le succès de leur personnage. Linus va aussi changer en devenant quelqu’un d’autre sous couverture mais ce n’est pas du tout convaincant. Les autres membres sont un peu plus présents en utilité que le film précédant mais ça donne quand même toujours trop de protagonistes pour les voir que deux minutes. C’est donc du côté des nouveaux qu’il faut se pencher et ce n’est pas fameux. Willy Bank est le méchant égocentrique et la performance d’Al Pacino n’aide en rien pour améliorer tout ça. Son assistante qui se la joue stricte et autoritaire n’apporte rien à l’intrigue et les quelques surprises des caméos ne sauvent pas le désastre.

image ocean's thirteen
image ocean's thirteen

Steven Soderbergh signe à nouveau la réalisation sans réussir à donner des idées novatrices. C’est surtout le plan visuel qui est vraiment étrange. Il y a beaucoup de grains mais aussi une forte tendance à pousser dans l’extrême certaine colorimétrie comme le rouge qui approche de la saturation, donnant alors quelque chose, il faut le dire, de moche. On a aussi droit à plus de tournage en studios et ça donne quelque chose de moins convaincant. Les effets visuels, car il y en a, ne sont pas ce qu’il y a de plus probant. Heureusement, la bande originale relève un peu le niveau avec une dose de fun.

Ocean’s Thirteen est la suite de trop qui ne captive pas du tout par un scénario bancal.

La note de Fabien


Réalisation : Steven Soderbergh.Scénario : David Levien et Brian Koppelman.Production : Jerry Weintraub.Musique : David Holmes.Société de production : Warner Bros., Village Roadshow Pictures, Jerry Weintraub Productions et Section Eight.Distributeur : Warner Bros..Première mondiale : 24 mai 2007 (Cannes).Date de sortie USA : 20 juin...Ocean's Thirteen.