Mourir peut attendre.

La note de Fabien

affiche poster mourir peut attendre no time to die

Réalisation : Cary Joji Fukunaga.
Scénario : Cary Joji Fukunaga, Neal Purvis, Robert Wade et Phoebe Waller-Bridge.
Production : Barbara Broccoli et Michael G. Wilson.
Musique : Hans Zimmer.
Société de production : Metro-Goldwyn-Mayer, Universal Pictures, Eon Productions, B25 et Danjaq.
Distributeur : Metro-Goldwyn-Mayer.
Première mondiale : 28 septembre 2021 (Londres).
Date de sortie anglaise : 30 septembre 2021.
Date de sortie USA : 8 octobre 2021.
Date de sortie française : 6 octobre 2021.
Titre original : No time to die.
Durée : 2h43.
Budget : 250 millions de dollars.
Box-office mondial : 774,2 millions de dollars.
Box-office USA : 160,9 millions de dollars.
Entrées françaises : 4 007 532 entrées.

Résumé.

James profite de sa retraite avec Madeleine mais le passé le rattrape. Il reprend du service pour contrer un terroriste utilisant l’ADN pour tuer à distance. De retour au MI6, Bond découvre que son matricule 007 a été attribué à quelqu’un d’autre.

Casting.

James Bond : Daniel Craig (VF : Éric Herson-Macarel).
Madeleine Swann : Léa Seydoux (VF : elle-même).
Lyutsifer Safin : Rami Malek (VF : Alexis Tomassian).
Nomi : Lashana Lynch (VF : Déborah Claude).
M : Ralph Fiennes (VF : Bernard Gabay).
Ernst Stavro Blofeld : Christoph Waltz (VF : Christian Gonon).
Q : Ben Whishaw (VF : Yoann Sover).
Miss Moneypenny : Naomie Harris (VF : Annie Milon).
Felix Leiter : Jeffrey Wright (VF : Jean-Louis Faure).
Logan Ash : Billy Magnussen (VF : Benjamin Jungers).
Paloma : Ana de Armas (VF : Daniela Labbé-Cabrera).
Valdo Obruchev : David Dencik (VF : Miglen Mirtchev).
Bill Tanner : Rory Kinnear (VF : Xavier Fagnon).

Le saviez-vous ? Anecdotes et coulisses.

Mourir peut attendre est la suite de Casino RoyaleQuantum of Solace, Skyfall et Spectre.

Le projet débute en 2017.

Danny Boyle a été pendant un temps rattaché au projet.

Paloma signale qu’elle n’a eu que trois semaines d’entraînement. Cette phrase est véridique car son actrice Ana de Armas n’a eu que trois semaines pour se préparer à son rôle.

image mourir peut attendre no time to die

Trois fins ont été tournées afin de limiter les risques de fuite.

Le film devait initialement sortir le 8 avril 2020.

Le tournage s’est déroulé du 28 avril au 25 octobre 2019 en Écosse, Norvège, Angleterre, Jamaïque et Italie.

Notre critique de Mourir peut attendre.

On le sait, c’est le dernier film de l’ère Daniel Craig. Va-t-il quitter le rôle avec les honneurs ?

image mourir peut attendre no time to die
image mourir peut attendre no time to die

Alors qu’on avait droit jusqu’ici à un renouveau de la saga qui se voulait assez terre à terre (même si le dernier opus commençait à aller plus loin), le scénario proposé ici est à fond sur un sujet d’actualité : le génome humain. De ce fait, la technologie est poussée à un niveau bien plus fort avec une arme permettant de cibler une personne grâce à son ADN. Même si c’est plutôt contemporain, on trouve ça regrettable tant ça casse un peu en crédibilité, nous donnant plus une vision pessimiste du futur avec cette technologie. Ceci mis à part, l’ensemble de l’histoire est correct et tout est très fluide. Les séquences s’enchaînent habilement tout en nous offrant aussi quelques scènes pleines d’émotion jusqu’à sa grosse surprise finale qui en étonnera plus d’un. Pour autant, cela ne sera pas LE film de l’ère Craig qui restera fortement ancré dans les esprits.

Daniel Craig enfile donc une dernière fois le costume et il le fait avec brio. James se veut très humain ici, avec les fantômes de son passé, des blessures qui ont du mal à se refermer, la souffrance des trahisons… mais aussi avec une facette bien plus explorée tant son amour pour Madeleine va le guider dans ses actions. Par conséquent, ses choix sont dictés par son ressenti et non par son devoir envers sa patrie. Il est bien plus touchant car il a plus à perdre qu’auparavant si jamais il échouait. Madeleine gagne enfin en intérêt par rapport au film précédent. Même si elle est plus dans le rôle de « l’amoureuse », on en apprend un peu plus sur elle et ses secrets. On retrouve bien évidemment l’équipe de Bond avec Q, toujours aussi amusant mais qui va être très attachant ici ; M, coincé entre ses secrets et son respect envers James ; Moneypenny qui se veut plus en retrait et c’est dommage ; et… 007. Le matricule est donnée à une nouvelle agent qui a du potentiel même si on préférera la présence, trop courte, de Paloma qui avait quelque chose de plus consistant en tant qu’agent débutante. Côté grand méchant, Safin est très posé, méticuleux, calculateur et adepte de la science et des technologies. Malheureusement, il est peu exploité et ça ne le rend pas très dangereux.

image mourir peut attendre no time to die
image mourir peut attendre no time to die

On se disait que pour un dernier film, les studios allaient mettre le paquet et finalement, on est plutôt face à un film d’action somme toute classique. Les séquences d’action et de cascades sont réussies mais sans grandes envergures. C’est dommage mais dans un sens, la réalisation insiste plus sur la psychologie de Bond. On apprécie certains petits clins d’œil de mise en scène pour marquer le coup mais ça n’arrive qu’à la fin du métrage. Comme souvent avec la saga, on visite plusieurs pays mais ici, cela ne donne pas un regain d’attention vu que ça semble juste plus pour remplir un cahier des charges. Hans Zimmer signe la bande originale et ça se ressent à certains moments, en particulier pour la scène climax du film qui permet d’appuyer davantage le poids de l’image.

Mourir peut attendre offre un beau final pour Daniel Craig en James Bond mais ce ne sera pas son meilleur pour autant.

La note de Fabien




Réalisation : Cary Joji Fukunaga.Scénario : Cary Joji Fukunaga, Neal Purvis, Robert Wade et Phoebe Waller-Bridge.Production : Barbara Broccoli et Michael G. Wilson.Musique : Hans Zimmer.Société de production : Metro-Goldwyn-Mayer, Universal Pictures, Eon Productions, B25 et Danjaq.Distributeur : Metro-Goldwyn-Mayer.Première mondiale : 28 septembre 2021 (Londres).Date...Mourir peut attendre.